Configurer un égaliseur pour son violon

configurer égaliseur violon

L’égaliseur est un outil indispensable en musique que vous devez comprendre afin d’améliorer le son de votre violon électrique et de vos compositions.

Qu’est-ce qu’un égaliseur ?

Un égaliseur, ou equalizer en anglais, est un outil utilisé dans le cadre d’un enregistrement, d’une sonorisation, ou d’un mixage sonore afin de limiter, diminuer ou augmenter la présence de certaines parties de fréquences d’un son.

Deux notions sur le son sont essentielles pour l’utiliser : l’amplitude et la fréquence.

L’amplitude

L’amplitude est l’intensité d’un son. Nous ressentons directement l’amplitude d’un son en l’écoutant.

Ainsi, lorsque nous qualifions un son de fort et puissant, c’est que son onde est ample. À l’inverse, si le son est qualifié de faible, c’est que son amplitude est petite.

Amplitude du son

La fréquence

La fréquence d’un son correspond au nombre de vibrations engendrées par la source sonore en une seconde. On peut dire que si la fréquence est faible, le son sera grave. À l’inverse si elle est forte, le son sera aigu.

L’oreille humaine n’est pas capable d’entendre toutes les fréquences. On considère qu’un humain peut entendre de 20 Hz à 20 000 Hz. Ça n’est pas réellement vrai, car seuls les enfants peuvent entendre les 20 000 Hz. En vieillissant, notre audition se dégrade vite. Les études montrent qu’un adulte entend jusqu’à 15 000 Hz et une personne âgée jusqu’à 12 000 Hz.

Fréquence du son

Le rôle de l’égaliseur

L’égaliseur va permettre d’intervenir sur certaines fréquences spécifiques d’un son. Il va pouvoir augmenter ou atténuer certaines bandes de fréquences. On va notamment éliminer les fréquences inaudibles pour l’oreille humaine. Inutile de les laisser, personne ne peut les discerner. De plus, elles épuisent les sources émettrices, comme un amplificateur, qui tentent de les reproduire. À l’inverse, on va pouvoir renforcer la présence d’un instrument (votre violon 😉).

Dans un mix final, de nombreux tests seront nécessaires pour trouver les réglages donnant plus ou moins de présence à chaque instrument. Mieux vaut connaître la bande de fréquences de chaque instrument afin de ne pas éliminer leurs principales harmonies.

Ci-dessous les fréquences des instruments à cordes frottées associés à quelques instruments de musique.

Comparatif de fréquences d'instruments de musique

Références à connaître

Voici quelques références utiles à connaître :

  • De 20 Hz à 60 Hz – Extrêmes graves
  • On va y retrouver les premières fréquences de la grosse caisse, du basson ou de la contrebasse. En musique, un travail peut être fait sur ces fréquences. Très souvent, on applique un filtre passe-haut pour les atténuer. Si vous souhaitez les conserver, la source émettrice de la musique devra être capable de les reproduire comme un subwoofer. Un subwoofer est un haut-parleur capable de reproduire les fréquences sonores les plus basses du spectre audio.

  • De 60 Hz à 250 Hz – Graves
  • On entre ici dans les fréquences de la caisse claire, du violoncelle, du trombone, etc.

  • De 250 Hz à 4 000 Hz – Mediums
  • Dans cette plage de fréquences, on va retrouver quasiment la totalité des instruments de musique (violon, guitare, trompette, etc.) et la voix humaine. Les harmoniques des instruments se trouvent ici. C’est essentiellement dans ces fréquences que l’on va travailler le positionnement des instruments.

  • De 4 000 Hz à 10 000 Hz – Aigus
  • Il s’agit de la plage de fréquences des aigus où entrent en jeu le triangle et les cymbales.

  • De 10 000 Hz à 20 000 Hz – Extrêmes aigus
  • Les extrêmes aigus représentent la dernière plage audible par l’oreille humaine.

Comment configurer un égaliseur pour un violon électrique ou classique ?

L’égaliseur est réellement l’outil à insérer dans votre chaîne d’effets. Que cela soit dans votre set de pédales en série, ou dans vos chaînes d’effets intégrés à votre processeur d’effets, l’égaliseur boostera la présence sonore de votre violon électrique ou classique.

L’égaliseur va permettre de maitriser le volume de fréquences relatives à votre instrument. Avec un égaliseur, on va pouvoir par exemple :

  • Supprimer des fréquences inutiles ou gênantes,
  • Augmenter les fréquences intéressantes de votre instrument,
  • Gérer les plages de fréquences de plusieurs instruments pour éviter qu’elles se chevauchent un peu trop ce qui peut donner un rendu peu audible,
  • Donner une sonorité particulière à l’instrument,
  • Etc.

Découvrez comment créer une chaîne d’effets.

Connaître la relation notes de musique et fréquences

Avant de se lancer dans les réglages de l’égaliseur, il est important de bien comprendre la relation entre une note de musique et sa fréquence. Un musicien va faire référence à des notes de musique qui sont en fait des fréquences en hertz pour un ingénieur du son. Il faut bien interpréter la complémentarité entre la tessiture de l’instrument et le lien entre notes de musique et fréquences.

Chaque instrument possède sa propre tessiture et s’accorde donc de manière différente. La tessiture d’un instrument désigne l’étendue de ses notes. Le violon utilise les cordes suivantes : Mi – La – Ré – Sol. Il s’accorde en quinte alors que par exemple la contrebasse s’accorde en quarte. Enfin, une note de musique est liée à une fréquence particulière.

Voici ci-dessous un tableau répertoriant les notes de musique et leurs fréquences en fonction des différentes octaves. Une fréquence s’exprime en hertz. Attention les notations diffèrent d’un pays à l’autre. Nous avons choisi de préciser dans ce tableau les notations américaines et françaises, mais il existe d’autres types de notations notamment anglaise et allemande.

  Notation américaine
Octave 0 Octave 1 Octave 2 Octave 3 Octave 4 Octave 5 Octave 6 Octave 7 Octave 8
Notation française
Octave -2 Octave -1 Octave 1 Octave 2 Octave 3 Octave 4 Octave 5 Octave 6 Octave 7
Do 16,35 32,70 65,41 130,81 216,63 523,25 1046,50 2093 4186,01
Do# 17,32 34,65 69,30 138,59 177,18 554,37 1108,73 2217,43 4434,93
18,35 36,71 73,42 146,83 293,66 587,33 1174,66 2349,32 4698,64
Ré# 19,45 38,89 77,78 155,56 311,13 622,25 1244,51 2489,02 4978,03
Mi 20,60 41,20 82,41 164,81 329,63 659,26 1318,51 2637,02 5274,04
Fa 21,83 43,65 87,31 174,61 349,23 698,46 1396,91 2793,83 5587,65
Fa# 23,12 46,25 92,50 185 369,99 739,99 1479,98 2959,96 5919,91
Sol 24,50 49 98 196 392 783,99 1567,98 3135,96 6271,93
Sol# 25,96 51,91 103,83 207,65 415,30 830,61 1661,22 3322,44 6644,88
La 27,50 55 110 220 440 880 1760 3520 7040
La# 29,14 58,27 116,54 233,08 466,16 932,33 1864,66 3729,31 7458,62
Si 30,87 61,74 123,47 246,94 493,88 987,77 1975,53 3951,07 7902,13

À l’aide de ce tableau, on peut identifier les fréquences de chaque corde du violon (de la 4ème jusqu’à l’éventuelle 7ème corde).

  7ème 6ème 5ème 4ème 3ème 2ème 1er
Notation américaine B flat 1 F2 C3 G3 D4 A4 E5
Notation française Sib -1 Fa1 Do2 sol2 Ré3 La3 Mi4
Fréquence 58Hz 87Hz 131Hz 196Hz 294Hz 440Hz 660Hz

Donc si, par exemple, on prend le A4 à 440Hz et qu’on monte d’une quinte, on va trouver le E5 à 660 Hz. Logiquement si vous êtes musicien ou si vous avez fait un peu de solfège, c’est quelque chose que vous connaissez déjà. Vous avez là une première idée de la plage de fréquences à travailler pour votre violon.

Voici les références des instruments à cordes frottées de la corde la plus grave à la plus aigüe. Bien entendu, si votre instrument à 5 cordes ou plus, il vous faut ajouter cette corde dans le tableau en diminuant ou augmentant d’une quinte (ou d’une quarte pour la contrebasse).

  4ème corde 3ème corde 2ème corde 1er corde
Violon G3 196Hz D4 294Hz A4 440Hz E5 660Hz
Sol2 Ré3 La3 Mi4
Alto C3 131Hz G3 196Hz D4 294Hz A4 440Hz
Do2 Sol2 Ré3 La3
Violoncelle C2 65Hz G2 98Hz D3 147Hz A3 220Hz
Do1 Sol1 Ré2 La2
Contrebasse E1 62Hz A1 55Hz D2 73Hz G2 98Hz
Mi-1 La-1 Ré1 Sol1

Attention les fréquences données ci-dessus ne sont pas forcément les plus hautes ou les plus basses. Par exemple, le Mi d’un violon peut aller jusqu’à 2637Hz dans les positions les plus hautes, et cela sans compter les harmoniques que l’on identifiera jusqu’à 3800Hz à peu près. Au-delà de 3800Hz, on va retrouver des fréquences moins intéressantes.

Comme précisé précédemment, les paramètres de votre égaliseur vont dépendre de ce que vous allez jouer, du type d’effets utilisés, du nombre de cordes de votre violon électrique, etc. Les caractéristiques de votre son seront donc différentes selon ces éléments.

Si vous faites parti d’un groupe, il est intéressant de travailler sur des fréquences couvertes par votre violon électrique, mais non couvertes par les autres instruments. Cela permettra de le faire ressortir votre violon dans le son général.

Quelques idées de réglages à mettre en œuvre

Il n’y a pas de meilleure configuration qu’une autre. C’est votre ressenti qui définira la meilleure configuration à adopter. Les réglages, pour lesquels vous opterez, ne seront pas toujours au goût des uns et des autres. La perception d’un son est différente pour chacun d’entre nous. Tout comme, vos influences musicales vous orienteront vers différents choix. Si le rendu final vous plaît, c’est qu’il représente ce que vous souhaitez créer musicalement.

Il y a cependant quelques règles simples à respecter. Certaines ont déjà été énoncées précédemment :

  • Ne gardez pas les fréquences inaudibles par l’oreille humaine. À quoi bon, personne ne les entendra ! Et elles épuiseront votre amplificateur.
  • N’utilisez pas un égaliseur uniquement pour atténuer des fréquences, mais aussi pour accentuer certaines d’entre elles afin de les mettre en avant.
  • Maîtrisez correctement les atténuations ou les boosts dans les fréquences medium. C’est dans cette plage qu’une partie de votre son et/ou mix se joue.
  • Concentrez vos efforts sur des fréquences spécifiques plutôt que sur une large plage de fréquences. Plus la plage est grande, plus il est difficile d’appliquer des réglages qui conviennent à toute cette plage… Par exemple, pour un violoniste jouant dans un groupe de métal, il sera intéressant de travailler les fréquences qui sont utilisées par le violon, mais pas par les autres instruments.
  • Pour un violon, oubliez tout ce qui se trouve au-delà de 3800 Hz. C’est notamment au niveau de cette plage qu’on entend certains bruits d’archet. Toute la zone autour des 3800Hz nécessite un peu de temps pour identifier les fréquences à préserver et à éliminer.
  • Trouvez un équilibre entre chaque élément pour que le résultat final soit audible.

Testez petit à petit pour déterminer les fréquences intéressantes et utiles, puis paramétrez le tout pour définir vos réglages.

Quel appareil utiliser pour configurer un égaliseur ?

Un processeur d’effets

Processeur d'effets

Les processeurs d’effets sont généralement conçus pour les guitares électriques. La guitare électrique et le violon électrique ne produisant pas les mêmes fréquences, il faut donc adapter les effets préintégrés au violon électrique. Et c’est là qu’intervient l’égaliseur !

Si votre pédale le permet, nous conseillons d’ajouter ou de modifier les égaliseurs des chaînes d’effets préintégrés. Théoriquement, et si vous êtes pointilleux, chaque égaliseur devra être adapté à chaque effet. Mais si vous n’avez pas le courage de vous pencher sur chaque chaîne d’effet, le simple fait d’adapter un égaliseur à votre violon, puis de l’appliquer dans chaque chaîne d’effet, devrait changer la présence de votre instrument.

Découvrez notre liste d’effets cumulables dans une chaînes d’effets de violon électrique.

Avec une pédale d’EQ positionnée dans un set de pédales en série

Pédale égaliseur equalizer

Investir dans un égaliseur ne sera pas inutile. Généralement, les sets de pédales de violonistes possèdent un égaliseur. Il existe des dizaines d’égaliseurs disponibles sur le marché. Nous ne les connaissons pas tous et il serait difficile de préciser lequel est le plus intéressant. Demandez aux violonistes autour de vous ce qu’ils utilisent et visionnez quelques sets de violonistes présentés sur YouTube, vous devriez récolter suffisamment d’avis pour choisir.

Encore une fois, aucune recette miracle ne peut être délivrée. Votre oreille, le nombre de cordes que possède votre violon électrique, votre pédale à effets, votre ampli, votre style musical et tout un tas de paramètres vont influencer le son final… Réalisez des tests sur votre ampli et faites confiance à votre perception auditive pour calibrer votre égaliseur !

Attention aux préamplis de guitares

À quoi sert un pré ampli ?

Le premier intérêt d’un pré ampli est d’intensifier le signal reçu. Le pickup d’un instrument de musique va récupérer une onde acoustique et la transformer en un signal électrique. Selon la qualité du pickup, ce signal peut être très faible d’où la nécessité de le rehausser pour qu’il soit plus facilement traitable ensuite.

Le premier rôle du pré-ampli est donc de booster le signal reçu. Mais aujourd’hui, les pré-amplis ne se contentent pas seulement d’amplifier le signal, ils permettent aussi de l’ajuster à l’aide de différents paramètres. Ces pré-amplis vont donc colorer votre son pour le rendre plus clair, plus chaud, etc. grâce à des ajustements appliqués aux fréquences du signal.

Pourquoi tous les préamplis ne sont pas adaptés ?

On va revenir à l’éternel problème des violonistes électriques. Ces appareils sont conçus pour les guitares, et pas pour les violons. Or un violon et une guitare ne produisent pas le même son et n’ont donc pas la même plage de fréquences.

Un instrumentiste à cordes frottées qu’il soit violoniste, violoncelliste ou altiste, va devoir jongler avec les appareils à sa disposition. Comme il n’y en a que très peu conçus pour les instruments à cordes frottées, ils doivent se rabattre sur ceux des guitares. Et il faut trouver les réglages qui vont convenir à l’instrument joué (violon, alto, violoncelle, etc.)

Comparons la relation notes de musique et fréquences entre une guitare et un violon (jusqu’à 6 cordes dans ce tableau).

  6ème corde 5ème corde 4ème corde 3ème corde 2ème corde 1er corde
Violon F2 87Hz C3 131Hz G3 196Hz D4 294Hz A4 440Hz E5 660Hz
Fa1 Do2 Sol2 Ré3 La3 Mi4
Guitare E2 82Hz A2 110Hz D3 147Hz G3 196Hz B3 247Hz E4 330Hz
Mi1 La1 Ré2 Sol2 Si2 Mi3

Si on compare rapidement les fréquences entre ces deux instruments, on se rend bien compte que la guitare et le violon n’ont qu’une partie commune dans leur plage de fréquences.

Malheureusement, certains pré amplis de guitare « simplifiés » ne seront pas parfaitement fonctionnels avec un violon car ils ne permettent pas une adaptation complexe de la plage de fréquences. Ces petits pré amplis de guitare sont pensés pour les fréquences de la guitare. Très souvent, ils vous permettent d’ajuster les fréquences à l’aide de petits boutons Low, Mid et Treble. Mais chacun de ces boutons va ajuster une plage de fréquences en rapport à celle de la guitare.

On retrouve la plupart du temps :

  • Le bouton Low pour les basses fréquences (de guitare).
    Prenez le temps de lire le manuel des préamplis car vous vous rendrez compte que très souvent, le bouton Low concerne la plage de fréquence située autour des 85Hz. Or c’est une plage de fréquence sans intérêt pour un violon à 4 cordes par exemple.
  • Le bouton Mid est souvent relié aux fréquences mediums des guitares allant de 400Hz à environ 1600Hz. Ce bouton permet de travailler les fréquences du violon, mais le traitement s’arrête à environ 1600 Hz. Cela fonctionnera donc sur les cordes Sol, Ré, La et sur une infime partie du Mi.
  • Le Treble pour toute la zone des aigus allant au-delà des 5000 Hz.

Du coup, il y a un problème pour gérer correctement les fréquences du Mi. Et cela est parfois compliqué pour les fréquences les plus hautes du La. Nous ne comptons plus les emails de demandes d’aide pour obtenir des réglages sur ce type de préamplis… Avant d’investir dans un préampli, vérifiez bien les fréquences ajustables dans le manuel.

Configurer un égaliseur avec une table de mixage lors d’un concert

Table de mixage

C’est quelque chose que nous ne conseillons absolument pas. À moins que vous ne travailliez qu’avec un seul ingénieur son qui connaît parfaitement votre travail ou le son de votre groupe…

Réaliser des réglages pour votre violon en bout de chaîne sonore s’avère vraiment complexe, car les conditions live ne sont jamais les mêmes. L’ingénieur son, qui gère la table de mixage, n’a pas pour objectif d’améliorer le son de votre violon, mais d’adapter celui de votre groupe au lieu dans lequel vous vous produisez. Son but est d’obtenir un bon son en façade pour le public, et non un bon son pour votre violon.

Il est préférable de préparer le son de votre violon électrique en amont en passant par des pédales à effets. Dans ce cas, le son en sortie de votre pédale sera toujours le même et respectera ce que vous souhaitez.

Configurer un égaliseur dans un logiciel

Les paramètres de votre égaliseur dans un mix vont dépendre de ce que vous allez jouer, du type d’effets utilisés, du nombre de cordes de votre violon électrique, etc. Les caractéristiques de votre son seront donc différentes selon ces éléments.

Si vous enregistrez un titre plutôt rock, il sera intéressant de travailler sur des fréquences couvertes par votre violon, et non couvertes par les autres instruments présents (guitare, basse, voix, batterie et autres). Cela permet de mettre en avant un instrument dans le mix et d’éviter une superposition de plusieurs instruments sur les mêmes fréquences ce qui peut générer une cacophonie. Encore une fois, tout va dépendre de ce que vous (ou votre groupe) souhaitez comme rendu !

egaliseur equalizer

Petit aparté, deux violonistes nous ont raconté avoir sauvé leur concert grâce à un EQ. Lorsqu’on doit jouer dans des conditions peu idéales : sans véritable sonorisation, sans ingénieur son, etc. Il se peut que du larsen soit présent. Ces violonistes ont réussi à l’éliminer grâce à un petit EQ bien configuré. Cette pédale était là à la base pour booster leur son, et au final, elle a aussi servi à éliminer du larsen. Comme quoi, parfois, une petite pédale à effet peut sauver votre live !

Découvrez notre article sur combattre le bruit et le larsen dans le signal audio.

Sources, illustrations & Photos: Wikipédia, Flaticon, Amanda Smith, Unsplash @arcreates et retours de violonistes