Comment choisir un ampli pour son violon acoustique ou électrique ?

Quel ampli pour un violon classique ou électrique ?

C’est une question qui revient sur tous les forums de violonistes, et à laquelle on trouve peu de réponses… Un élément revient souvent et précise que pour les violons électriques mieux vaut opter pour un ampli de basse, plutôt que de guitare ou de clavier.

Ce qu’il faut réellement comprendre, c’est comment fonctionne un ampli ? Pourquoi existe-t-il des amplis différents pour chaque instrument ? Et quels paramètres doivent être pris en compte dans le choix d’un ampli pour un violon ?

Le rôle d’un ampli

Bref historique sur les amplis

L’origine des amplificateurs prend sa source dans les années 20 lorsque la musique a nécessité d’être amplifiée pour être audible par un plus grand nombre de spectateurs. La qualité n’était pas toujours au rendez-vous mais il n’y avait pas de meilleur moyen pour amplifier le son. Les amplificateurs se sont grandement améliorés à l’arrivée des instruments électriques qui sans caisse de résonance nécessitent obligatoirement l’utilisation d’un ampli pour être entendu.

L’ampli va amplifier le signal qu’il reçoit pour qu’il devienne audible. Mais il va aussi jouer un rôle sur la sonorité qui sera retransmise. Chaque ampli va avoir ses caractéristiques liées à l’instrument auquel il est associé. Sur le marché, on trouve des amplis pour guitares acoustiques, guitares électriques, claviers, basses, etc. Chacun d’entre eux utilise des technologies différentes.

Il existe des amplificateurs pour violons acoustiques, mais il n’existe pas d’amplis spécialement dédiés aux violons électriques. La difficulté pour un violoniste électrique sera donc de trouver son bonheur parmi les amplis existants.

Amplis ACUS pour violon

Constitution d’un amplificateur

Sans rentrer dans de longs et complexes détails, notez qu’un amplificateur se compose de 3 éléments essentiels :

  • le pré ampli qui reçoit, traite et color le signal de l’instrument
  • l’ampli de puissance qui va augmenter la puissance du signal
  • le ou les haut-parleurs qui transforment le signal en son

Ces 3 éléments vont définir l’ampli et son adaptation à un type d’instrument. Ces éléments sont contenus soit directement dans l’amplificateur, on parle alors d’amplis combos. C’est la forme la plus commune aujourd’hui.

Il existe aussi le stack qui contient le pré-ampli et l’ampli de puissance. Il est relié à des haut-parleurs indépendants. Et enfin le rack qui est un ampli sur mesure dans lequel vous allez choisir indépendamment chaque élément et les relier entre eux. Ce dernier est l’option la plus coûteuse !

Les différents types d’amplificateurs

Dans le milieu, vous entendrez parler d’amplis à lampes, d’amplis à transitors, d’amplis hybrides et d’amplis à modélisation. Ils ont chacun des avantages et des inconvénients.

Les amplificateurs à lampes sont considérés comme le Graal des guitaristes. Ils utilisent des lampes pour générer l’énergie nécessaire à l’amplification. L’utilisation de ces lampes transforment la couleur du son ce qui le rend souvent plus chaud et doté d’une grande dynamique. Les amplificateurs à lampes sont beaucoup plus chers, plus lourds et plus fragiles. Malgré l’adulation des guitaristes électriques pour ces amplis, ils ne sont pas adaptés à toutes les utilisations. Ils demandent notamment un temps de chauffe pour avoir un son cohérent et un temps de refroidissement avant d’être transporté afin d’éviter de griller les lampes !

Les amplis à modélisation, à transitors ou hybrides sont les plus communs et les plus abordables actuellement. Ils n’utilisent pas la même technologie et parfois mélangent plusieurs technologies notamment les hybrides (mix entre lampes et transitors).

Ces amplis proposent un son de très bonne qualité, même si celui-ci sera toujours moins coloré qu’avec un ampli à lampe.

ampli violon

Les puristes méprisent beaucoup ces amplificateurs. Bien, souvent, ils ont testé ces amplis au début des années 90 mais depuis les technologies ont énormément évolué. Les modèles produits dans les années 80/90 n’ont plus rien à voir avec ceux d’aujourd’hui qui ont un son vraiment cohérent et qualitatif ! Leur prix très abordable et la qualité du traitement sonore les ont rendu incontournables sur le marché !

Un ampli pour un instrument

Chaque instrument se joue différemment et produit donc un son aux nuances et fréquences différentes. Par exemple, on va pincer ou gratter les cordes sur une guitare, alors qu’on les frotte avec un archet pour le violon. Les cordes ont elles aussi des propriétés différentes qui vont nuancer la sonorité obtenue. Tous ces multiples paramètres font que forcément la plage de fréquences sonores entre les instruments ne peut pas être identique. Elle va différer d’un instrument à l’autre, c’est pourquoi il existe des amplis différents. Ils sont adaptés aux capacités sonores de chaque instrument.

Dans le milieu des guitaristes, il n’y a pas de réel problème, car les guitaristes jouent de la guitare électrique pour des conditions spécifiques. Ils n’utilisent pas un ampli acoustique avec leur guitare électrique, ça ne leur traverse même pas l’esprit ! Ils investissent dans un amplificateur adapté à leurs besoins.

Un ampli de guitare électrique est prévu pour jouer de l’électrique et un ampli de guitare acoustique pour jouer de l’acoustique. Il est possible de jouer de l’électrique avec un ampli fabriqué initialement pour des guitares acoustiques, mais vous aurez un son de moins bonne qualité. Les composants internes à ces amplis sont différents. Dans un amplificateur, les éléments qui le composent (pré-ampli, ampli de puissance et les hauts parleurs) sont adaptés aux besoins du musicien et de son instrument. Les amplis disposent de boutons afin d’égaliser le son qui passe par le pré-ampli (EQ, gain, etc.) Ce pré-ampli n’est pas le même sur un amplificateur de guitare acoustique que de guitare électrique.

Le problème des violonistes

Pour les violonistes, c’est un peu compliqué, surtout s’ils utilisent autant un violon acoustique qu’électrique. Si vous ne jouez que du violon classique, le problème ne se pose pas. Optez pour un ampli acoustique !

En revanche, un violoniste électrique aime pouvoir jouer de son violon électrique accompagné de distorsion ou de tout autre effet, mais il souhaite aussi pouvoir obtenir un son plus traditionnel avec ce même instrument. Un violon est souvent un instrument d’accompagnement dans un groupe de musique. Le violoniste électrique va user de différents effets pour correspondre au type de musique jouée. Il peut avec de la distorsion sur certains morceaux et avoir un son plus classique sur d’autres lors d’un même concert. Et c’est encore plus problématique, si le violoniste utilise autant son violon classique qu’électrique. On a donc plusieurs types de pratiques et il sera difficile de répondre à tous les besoins avec un seul ampli. D’où l’importance de faire des compromis et de choisir l’ampli le plus adapté à vos besoins.

Comme pour tous les instruments de musique, le violon électrique est compatible avec tous les amplis. Un son sortira obligatoirement de l’ampli. Mais, en fonction de vos attentes, le son peut ne pas être à la hauteur de vos espérances.

Pour choisir un ampli, il va falloir tenir compte de plusieurs paramètres : le type d’instrument et sa plage de fréquences, son impédance, le volume de sortie souhaité, etc.

Quel ampli choisir pour un violon acoustique ?

Si vous ne jouez que du violon classique, regardez du côté des amplificateurs dits acoustiques.

Les amplificateurs pour instruments à cordes frottées sont rares mais il y en a. Ils sonnent divinement bien. Nous sommes des adeptes des amplificateurs ACUS pensés pour les violons, alto et violoncelles. Pour jouer à la maison, l’ACUS One ForStrings 5T sera parfait. Pour une utilisation lors de concert, on vous suggère à minima le OneForStrings 6T ou le 8 (la puissance du 5T est un peu légère si vous jouez à plusieurs sur scène).

Malheureusement ces amplis ont un coût. S’ils dépassent votre budget, regardez du côté des amplificateurs de guitares acoustiques avec à minima une puissance de 10 watts pour jouer à la maison, et plus de 50 watts pour faire des concerts (lisez notre paragraphe sur la puissance).

Quel ampli choisir pour un violon électrique ?

On va se focaliser sur 2 types d’utilisation :

  • Une utilisation pour jouer en petit comité ou seul à la maison
  • Une utilisation pour jouer lors de représentations et concerts

Plusieurs paramètres doivent être analysés avant de vous décider. Nous allons tenter d’éclaircir chacun d’entre eux. Libre à vous de déterminer, ensuite, lesquels sont les plus importants pour vous afin d’ensuite choisir l’ampli le plus adapté à vos besoins de violoniste. Si vous jouez du violon électrique, il va falloir faire un choix ! Dans le cas où vous jouez du violon électrique et du violon acoustique, nous pensons qu’il vaut mieux partir sur un ampli acoustique.

  Jouer à la maison Jouer sur scène
Puissance 10 à 50 watts + de 50 watts
Type de jeu et d’ampli Avec et sans effet Sans effet Avec effets Avec et sans effet Sans effet Avec effets
Ampli de guitare acoustique, de basse ou d’instruments à cordes frottées Ampli de guitare ou de basse Ampli de guitare acoustique ou d’instruments à cordes frottées Ampli de basse ou d’instruments à cordes frottées (adapté au violoncelle)
Budget à partir de 180 € + de 400 €

De notre côté, nous avons une préférence pour les amplis dits acoustiques pour instruments à cordes frottées de préférence, ou bien les amplis de basses. Les amplificateurs de guitares électriques ne conviennent pas tous au son acoustique d’un violon et il y a donc un risque que le son ne soit pas bon avec une légère reverb par exemple. Si vous pouvez vous le permettre, optez pour l’amplificateur à cordes frottées en tenant compte de la puissance nécessaire, vous ne serez déçus de votre achat !

Caractéristiques d’un ampli

La puissance

La puissance d’un amplificateur est son volume de sortie maximal. Elle s’exprime en Watts.

Si vous souhaitez jouer à la maison, il est inutile de prendre un ampli très puissant. Optez pour à minima 10 ou 15 watts, et maximum 30 à 50 watts. Évitez les amplis à moins de 10 watts, ils sont très peu puissants et généralement le son proposé n’est pas exceptionnel !

Pour jouer sur scène, tout va dépendre du type de musique joué, de l’utilisation sur scène (retour musicien et/ou amplification pour le public) et de la puissance sonore nécessaire.

Tout musicien joue dans des conditions différentes pour chaque représentation. Il faut parfois plus ou moins pousser le volume de sortie. Or la qualité sonore d’un ampli va dépendre de ce volume de sortie. Plus vous allez le pousser, plus vous risquez de saturer le son. Au bout d’un moment, le son produit ne correspondra plus à ce que vous souhaitez et votre amplificateur risque de ne pas apprécier.

Pour choisir un ampli, il vous faut donc connaître vos conditions de jeu habituelles et le volume de sortie dont vous aurez besoin. Vous pourrez ainsi déterminer la puissance minimale dont vous aurez besoin pour jouer. Par exemple, pour un groupe de rock ou de métal, il faut généralement beaucoup de puissance…

Demandez conseil à votre ingénieur son si votre groupe en possède un ou comparez à la puissance utilisée par le guitariste de votre groupe par exemple. S’il utilise un ampli de 150W, vous ne pouvez pas débarquer avec un ampli de 50W. Vous n’arriverez peut-être pas à exister face à la puissance de son ampli ! On recommande toujours d’opter pour un ampli un peu plus puissant que vos besoins habituels afin d’éviter de le pousser à son volume de sortie maximum.

Nous avons écrit deux sujets sur l’amplification et les branchements sur scène et le choix d’un retour son pour un musicien. Ils pourront vous aider à mieux comprendre les difficultés liées à la sonorisation d’un groupe et vous donneront quelques indications supplémentaires.

Que se passe-t-il si vous poussez un ampli au-delà de ses capacités ?

L’amplificateur va avoir besoin de plus courant, ce qui va solliciter l’alimentation électrique et peut techniquement créer des dysfonctionnements. En étant en surrégime, l’alimentation va avoir un comportement étrange qui peut distordre le son, et au final, endommager l’ampli.

C’est ce qui peut se produire si vous essayez de brancher un violon électrique produisant une haute impédance, à une petite enceinte portative par exemple. Le signal envoyé par le violon électrique sera tellement puissant, que l’enceinte sera incapable de le reproduire. Et vous entendrez des bribes du son joué, ultra saturées voire carrément inaudibles…

Qu’est-ce que l’impédance ?
L’impédance est la résistance d’un circuit électrique ou d’un appareil au courant alternatif qui le traverse. Tous les appareils et instruments de musique ont des valeurs d’impédance d’entrée et de sortie différentes (violon électrique, guitare acoustique, pédales à effets, ampli, micro, etc.)

En utilisant un amplificateur adapté à la musique instrumentale, vous ne devriez pas avoir de problème majeur. Si vraiment votre ampli est limite, ce qui peut éventuellement se produire, est une mauvaise reproduction du son. Il peut trop tendre vers les aigus notamment, et/ou être plus saturé qu’à l’accoutumée.

En fait, c’est de cette manière que sont nés les effets de saturation des guitares électriques comme la distorsion. Avant l’arrivée des pédales à effets, les effets de saturation étaient obtenus grâce à des réglages très puissants réalisés sur des amplificateurs à lampe. Le signal envoyé à l’ampli était tellement trop fort, que le son ne pouvait plus être reproduit fidèlement par l’ampli. Il était alors complètement saturé et distordu.

La « destruction » d’un ampli est rare et n’arrivera que si vous le poussez à son maximum pendant une longue durée, ce qui est déjà fortement non recommandé pour n’importe quel ampli. Si vous ne vous entendez pas, c’est que la puissance de l’ampli est insuffisante. Il est inutile de monter le son au maximum. Passez sur un ampli plus puissant offrant un volume de sortie plus conséquent.

Le type de jeu et de sonorité

Le type de jeu et de sonorité est fonction du type de musique que vous allez jouer. Dans le cas d’un violon électrique, c’est à relier à un jeu avec ou sans effet.

Si vous ne savez pas ce qu’est un effet, faites un petit tour sur notre article : Qu’est-ce qu’un effet dans le vocabulaire des instruments de musique ?

Sans effet

Si vous jouez du violon classique ou si vous n’ajoutez pas d’effets de transformation au son de votre violon électrique (ce qui est plutôt rare), comme un octaver ou une distorsion par exemple, dirigez vous vers les amplis dits acoustiques pour trouver une jolie sonorité.

Chaque ampli peut ajouter un peu de couleur à votre son. Ils proposent des réglages permettant de gérer le son en sortie via différents boutons : volume, égaliseur (haute, medium et basses fréquences), gain, effet, tone, etc. Tous ces réglages vont colorer votre son.

Ci-contre, Daniela Padrón jouant avec un Line. Le son entendu est légèrement ajusté à l’aide de l’amplificateur utilisé.

Les amplis les plus adaptés sont les amplificateurs dits acoustiques. Les fréquences des amplis de guitares acoustiques matchent quasi parfaitement avec celles du violon ou de l’alto. Nous vous recommandons les amplificateurs Acus qui sont pensés pour répondre aux fréquences des violons, altos et violoncelles. Tous leurs amplis sont adaptés au quatuor des instruments à cordes frottées (violon, alto, violoncelle et contrebasse). On optera pour leurs gammes OneforStrings pour les violons, altos ou violoncelles qu’ils soient acoustiques ou électriques, et pour la gamme OneforBass pour les contrebasses.

Avec effets

Si vous jouez du violon électrique en étant constamment relié à un multi-effets, vous chercherez un ampli pouvant répondre à la plupart de vos effets. Ci-contre, Laurent Bernadac qui use d’effets lors de tous ses concerts.

Chaque chaîne d’effets aura ses propres caractéristiques. Et forcément, il faudra trouver un ampli pouvant répondre à tous vos effets. Cela reste compliqué, tant la palette d’effets peut être large. Essayez de trouver un ampli qui correspond à vos effets préférés ! Nous aurions tendance à vous orienter vers des amplis adaptés aux instruments à cordes frottées notamment aux violoncelles, ou vers des amplis de basse ou de contrebasse qui pourront répondre aux fréquences les plus graves.

Les fréquences les plus graves sont souvent délaissées. Or pour des instruments à cordes frottées, elles sont plus basses que pour la plupart des instruments notamment pour les altos et les violoncelles. Si l’amplificateur n’est pas capable de les reproduire, elles peuvent disparaître du signal !

Avec effets et sans effet

Et voilà le cas le plus commun, le violoniste qui souhaite jouer parfois avec de gros effets transformant le son et parfois sans afin d’avoir un son acoustique ! Comme vous ne trouverez pas d’ampli répondant à toutes vos attentes, il vous faudra faire certains compromis. Dans ce cas, nous pensons qu’il vaut mieux vaut opter pour un ampli d’instruments à cordes frottées (si possible adapté au violoncelle pour préserver les basses fréquences).

Le budget

Tout le monde n’a pas des centaines d’euros pour s’offrir un super ampli ! Sachez que les amplificateurs de basse sont généralement plus chers que ceux de guitares, et les amplis pour instruments à cordes frottées sont bien plus chers.

Si votre budget vous le permet, on vous suggère d’opter pour un ampli spécialement adapté aux instruments à cordes frottées. Vous pourrez ainsi profiter de votre violon électrique et acoustique (ça marche aussi avec les altos et les violoncelles).

Essayez plusieurs amplis ! Et trouvez-en un qui vous correspond !

Nous ne le dirons jamais assez souvent, les sens diffèrent d’une personne à l’autre. Et si un violoniste apprécie le son d’un ampli, un second violoniste n’aura peut-être pas le même ressenti. Le meilleur moyen pour choisir son ampli de violon électrique, c’est de l’essayer en tenant compte des paramètres cités précédemment !

S’il n’est pas possible de l’essayer, regardez quelques vidéos sur Internet et profiter du son offert. Tout comme, n’ayez pas peur de demander à quelqu’un qui en possède un. Profitez de rencontrer d’autres musiciens pour essayer leur ampli.

Surtout, ne vous limitez pas aux amplis de guitares électriques. Ils sont souvent limitatifs. Si vous en avez la possibilité, essayez les amplis de guitares acoustiques. Puis, optez pour celui qui correspond le mieux à votre instrument et à votre style de jeu !

Images : ACUS, Unsplash – the nigmatic, freestocks, william iven