Créer le son d’un instrument acoustique avec un instrument électrique avec l’Impulse Response

Comment utiliser l'Impulse Response pour obtenir un son acoustique ?

L’Impulse Response est un « effet » que nous recommandons à tous les musiciens souhaitant obtenir un son « acoustique » avec leur instrument électrique. On ne compte plus le nombre d’e-mails provenant de violonistes nous demandant comment obtenir un son très acoustique avec un violon électrique. Voici donc toutes les pistes à mettre en œuvre pour y arriver avec tout instrument.

C’est quoi l’Impulse Response ?

Si on souhaite vulgariser le plus possible ce terme, on peut dire qu’il s’agit d’un petit fichier son qu’on va intégrer dans son processeur multi-effets, ou dans tout autre objet pouvant gérer une Impulse Response, afin de simuler avec précision le son de haut-parleurs, d’un amplificateur à lampe légendaire, d’une chaîne d’effets ou d’une salle ayant une résonance particulière.

Pour simplifier, on peut dire que l’IR est une mesure acoustique du son produit par un ou plusieurs éléments (instrument, amplificateur, microphone, pièce, etc.), capturé puis concentré dans un fichier numérique.

Lors de la capture de l’IR, des dizaines de paramètres entrent en jeu dont le positionnement de chaque élément dans l’espace ou les dimensions de ce même espace dans lequel vous allez jouer. Tout élément a une influence dans le son capturé !

Qu’est-ce qu’un fichier IR ?

Un fichier Impulse Response est un fichier informatique, le plus souvent de type wav ou utilisant un format propriétaire. Il s’agit donc d’un fichier audio que vous pouvez lire avec un logiciel d’écoute sonore. Si vous l’écoutez, vous entendrez un bruit sourd assez court. Son onde sonore ressemble à quelque chose comme ça.

Ondes sonores Impulse Response

Les multi-effets, les pédales ou les logiciels d’édition du son vont utiliser ce petit fichier pour reproduire l’acoustique d’un ou de plusieurs éléments : amplificateur, caisse de résonance, réverbération d’une salle, etc.

On ne va pas rentrer dans les détails scientifiques, mais sachez que l’analyse qui permet de générer une IR se base sur les travaux de Joseph Fourier, un mathématicien et physicien français, et sa célèbre transformée de Fourier. Il est fort probable que vous en ayez entendu parler à l’école si vous avez eu des cours avancés de physique ! Il y a toute une série de calculs qui se font en amont pour générer une Impulse Response. Si vous êtes de grands curieux, n’ayant pas peur des chiffres, visitez sa page Wikipédia.

À quoi sert l’Impulse Response dans le domaine de la musique ?

Reproduire la sonorité d’appareils ou l’acoustique de lieux

Dans le milieu de la musique, l’Impulse Response est très utilisée par les guitaristes. Par exemple, elle permet de simuler le son produit par des amplificateurs et des haut-parleurs reconnus, mais financièrement peu accessibles, ou disparus.

On voit souvent des processeurs d’effets vendus avec 150 modèles d’amplis, 50 modèles d’enceintes, les modélisations des 20 meilleurs microphones avec des positionnements différents ou encore les modélisations de 35 pédales à effet légendaires ! Toutes ces modélisations passent par la création d’un fichier Impulse Response dans un ou des environnements particuliers !

Au final, le guitariste se retrouve avec la possibilité de reproduire le son de l’amplificateur qu’utilisait Jimmy Hendrix lors d’une tournée particulière, mais il n’a pas besoin d’acheter cet ampli. Il lui suffira d’utiliser la modélisation de cet ampli sur son processeur multi-effets. Ces modélisations d’amplis, d’enceintes et de pédales légendaires peuvent être utilisées sur tout instrument.

Reproduire l’acoustique d’une caisse de résonance sur un instrument électrique

L’Impulse Response ne se limite pas à la reproduction sonore d’appareils et de lieux. Elle est d’une grande aide indispensable pour reproduire le son d’un instrument acoustique avec un instrument électrique.

Avec un fichier IR, il est possible de reproduire le son d’un violon acoustique, ou d’un violoncelle acoustique avec son équivalent électrique ! Oui, oui, vous avez bien lu : avec un fichier IR de violon classique, vous allez pouvoir reproduire l’acoustique de ce dernier !

Logiquement, un violon électrique ne peut pas sonner comme un violon classique. Leurs structures sont beaucoup trop différentes et la disparition de la caisse de résonance réduit les possibilités acoustiques pures de l’instrument électrique. Nous avons détaillé toutes les différences entre un violon électrique et acoustique dans un article dédié que nous vous invitons à lire. Ces différences structurelles entre un instrument acoustique et électrique s’appliquent à tous les instruments disposant d’une caisse de résonance.

On peut se rapprocher du son d’un violon classique avec un peu de delay et de reverb, mais il manquera toujours l’acoustique pure de l’instrument. Ce son si particulier des ondes sonores produit par un instrument acoustique et voyageant dans l’air à l’intérieur de la caisse de résonance avant d’être capturées par un microphone ou par votre ouïe.

Avec un fichier IR, vous allez pouvoir reproduire cette acoustique. Ces fichiers Impulse Response fonctionnent avec tout instrument à caisse de résonance : violon, alto, guitare sèche, ukulélé, violoncelle, etc. Très sincèrement, vous risquez d’être époustouflé par l’utilisation d’un fichier IR avec votre instrument électrique !! C’est actuellement le meilleur moyen pour se rapprocher d’un son acoustique.

Sans plus attendre, voici une vidéo qui compare plusieurs captations sonores d’un même violon électrique dans des conditions identiques, mais avec ou sans l’utilisation d’un fichier Impulse Response et avec ou sans l’ajout d’un peu de reverb. Vous allez entendre successivement par ordre d’écoute :

  • le son brut du violon électrique sans effet
  • le son brut avec seulement une IR de violon classique intégrée à la Hotone Ampero
  • et enfin, le son brut avec une IR de violon classique + un peu de reverb

On a reproduit ce test dans 3 enregistrements différents qui se suivent dans la vidéo. Nous avons utilisé un violon électrique Line à 4 cordes et un processeur Ampero. Le résultat est vraiment surprenant ! L’utilisation d’un fichier IR transforme littéralement le son brut du violon électrique.

Nous avons ajouté des Impulse Response à la Hotone Ampero et Ampero One. Ils permettent de reproduire des sons de différents violons et d’altos. Les Hotone Ampero et Ampero One vendues sur notre site Internet disposent désormais de plusieurs effets pré-intégrés et configurés spécialement pour les violons et altos.

Reproduire le son d’un instrument acoustique utilisant une amplification par système piezo

Les Impulse Response sont généralement très utilisées dans le milieu des instruments électriques. Mais il est tout à fait possible d’utiliser une IR avec un instrument acoustique. Voyons ce que vous allez pouvoir faire avec !

Le problème dans la captation des instruments acoustiques comme les violons ou violoncelles classiques, c’est que la plupart des solutions d’amplification proposées et efficaces sur scène sont des systèmes de micro par piezo. Ce type d’amplification est presque équivalent à celui utilisé sur nos violons électriques. Il est moins précis car ils ne disposent que d’un seul capteur pour tout l’instrument alors que nos violons électriques ont un capteur par corde.

Malheureusement, ces systèmes ne permettent pas de capter l’acoustique pure de l’instrument. Ils retranscrivent les vibrations en un signal électrique. L’utilisation d’un fichier Impulse Response peut améliorer le son produit par ce pickup. Les systèmes de micro piezo pour instrument acoustique produisent un son plus direct et moins chaud car la « réverbération aérienne » produite par la caisse de résonance du violon, de l‘alto ou de tout autre instrument possédant une caisse de résonance, disparaît. Mais en utilisant un fichier IR crée à partir de votre violon classique, vous allez obtenir l’acoustique de celui-ci avec un système de micro piezo. Il est du coup envisageable de travailler le son de violon classique disposant d’un système micro-piezo en bout de chaîne sonore en utilisant un fichier IR.

Reproduire le son d’un instrument légendaire comme le Stradivarius

Si vous rêvez depuis des lustres de reproduire exactement le son d’un Stradivarius avec votre violon lors d’un enregistrement studio ou pour tout concert amplifié, c’est envisageable. Encore faut-il trouver un fichier IR d’un Stradivarius… 🙂

Mais le principe est identique. Si vous disposez d’un fichier IR d’un Stradivarius, vous allez pouvoir reproduire son acoustique avec tout système d’amplification. Attention, on parle bien du son qui sera produit en bout de chaîne sonore. Il s’agit donc du son produit après le pickup de votre violon, et donc entendu via un système de diffusion sonore (comme un ampli). Le son produit par la caisse de résonance de votre violon classique ne changera pas évidemment…

Quel matériel faut-il utiliser pour l’Impulse Response ?

Il faut disposer d’une interface capable d’interpréter un fichier d’Impulse Response. Cela peut être un processeur multi-effets, une pédale à effet ou un logiciel de production audio comme ProTools ou Cubase par exemple.

Processeurs multi-effets

De nos jours, la plupart des processeurs multi-effets intègrent des bibliothèques d’Impulse Response et autorisent le téléchargement de vos propres IR dans l’appareil. C’est le cas du Hotone Ampero et du Hotone Ampero One, deux modèles que nous proposons dans notre boutique et qui contiennent des effets adaptés aux violons et altos. Avec ce type de processeurs, il est possible de télécharger des fichiers IR grâce au logiciel du fabricant.

Les bibliothèques intégrées par les fabricants concernent généralement des IR d’amplificateurs célèbres, de pédales à effet précises ou d’acoustiques de guitares renommées. Elles sont quasiment toutes destinées aux guitaristes et bassistes.

Processeur d'effets Ampero One

Les descriptions détaillées des processeurs multi-effets mentionnent toujours des listes de modélisations d’appareils offertes par le processeur. On retrouve la plupart du temps des modélisations :

  • d’amplis et d’enceintes,
  • de microphones avec plusieurs positions,
  • de modèles de pédales,
  • de simulation d’acoustique de guitares ou de basses.

Comme d’habitude, pour reproduire le son d’un violon, alto, violoncelle ou contrebasse classique, il faut mettre les mains dans le cambouis. 🙂

Dans un premier temps, il faut trouver ou créer un ou des fichiers IR puis les intégrer dans votre multi-effets. Il existe des fichiers IR libres de droits téléchargeables sur Internet, ou achetables sur l’un des nombres sites dédiés aux Impulse Response. Attention aux fichiers utilisant un format propriétaire ! Ils ne sont souvent reconnus que par les appareils d’un seul fabricant.

Dans un second temps, il faut télécharger le fichier dans votre processeur d’effets puis l’intégrer à une nouvelle chaîne d’effets. Dans la vidéo, The Pedal Guy explique comment intégrer et utiliser des Impulse Response avec un processeur Ampero.


Petites pédales à effet

Si vous n’êtes pas un adepte de multi-effets, vous pouvez vous tourner vers une petite pédale à effet. Cependant, beaucoup d’entre elles ne permettent pas le téléchargement de fichiers IR. Avec un tel appareil, vous auriez accès aux IR pré-intégrées par le fabricant, mais ne pourrez pas télécharger vos propres fichiers !

Or, pour les instruments à cordes frottées, il faut absolument avoir la possibilité de télécharger dans la pédale vos propres fichiers Impulse Response. Ces petites pédales IR s’intitulent « Impulse Response Loader » (loader pour chargeur en anglais).

Logiciels professionnels de son

Les ingénieurs son font appel à l’Impulse Response en studio pour transformer la tonalité d’une piste en changeant la teinte du micro d’entrée ou celle de l’amplificateur, voire l’acoustique de la pièce d’enregistrement. Les possibilités sont infinies !

Les logiciels professionnels d’édition du son, comme Pro Tools, Ableton ou Cubase par exemple, proposent des bibliothèques d’Impulse Response à télécharger puis à intégrer à vos créations. Il existe aussi des plugins payants ou gratuits qui vont s’installer pour fonctionner avec ces logiciels. L’utilisation de l’IR avec un logiciel de ce type est idéale pour des enregistrements studio.

Il est très facile d’enregistrer votre piste sonore et d’y ajouter votre effet IR. Le fonctionnement est identique à tout autre plugin.

Ces logiciels et plugins permettent aussi d’installer evos fichiers IR « maison » ou tout fichier IR compatible.

Studio son

Comment créer un fichier Impulse Response ?

Le principe

L’Impulse Response peut se définir comme l’acoustique d’un ou de plusieurs éléments stockés dans un fichier numérique. Ce petit fichier est en quelque sorte un égaliseur que vous pouvez appliquer à ce que vous jouez afin de reproduire l’acoustique des éléments enregistrés dans le fichier IR.

Le fichier IR se crée à l’aide de deux enregistrements qui vont être comparés pour en extraire l’essence de l’acoustique sonore. Cette comparaison est ensuite stockée dans un fichier son : le fichier Impulse Response.

Créer l’IR d’un appareil ou d’une pièce (micro, ampli, salle, etc.)

On va prendre comme exemple la création d’un fichier IR de votre ampli préféré. Par exemple, vous adorez le son produit par votre ampli de 200 watts, mais cet énorme ampli n’est pas pratique à transporter pour vos concerts. Donc vous avez tendance à ne pas le déplacer et à ne l’utiliser qu’en répétition. En créant un fichier IR de cet ampli, vous allez pouvoir l’intégrer à votre multi-effets, et reproduire sa sonorité sur scène sans avoir à le transporter.

Pour créer ce fichier Impulse Response, il faut envoyer à l’appareil du bruit rose ou un « test tone » crée par un logiciel capable de générer un fichier IR. Le type de son envoyé dépend du logiciel ou du plugin utilisé. Puis, il faut capter le son retour à l’aide d’un microphone positionné devant l’ampli. Ensuite, le logiciel va comparer le son qu’il a envoyé au son qu’il a reçu. Et de cette comparaison va être généré un fichier Impulse Response que vous pourrez exporter.

Impulse Response d'un ampli

Donc pour résumer, il faut :

  • un appareil pour lequel on souhaite générer un fichier IR (dans notre exemple un ampli)
  • une carte son avec une entrée et une sortie
  • un microphone pour capter le son qui sortira de l’ampli
  • un logiciel/plugin capable de générer des IR
  • les câbles jack nécessaires aux branchements

Pour les branchements :

  • Sortie de la carte son vers l’ampli
  • Microphone posé devant l’ampli et branché à l’entrée de la carte son

Pro Tools, Ableton ou Logic disposent de leurs propres plugins pour générer des fichiers IR. Il existe aussi des applications payantes ou open sources disponibles sur Internet.

Au final, ça n’est pas très compliqué d’obtenir l’IR d’un amplificateur ou d’une chaîne d’effets. En attestent les dizaines de vidéo YouTube expliquant comment faire. Passons aux choses sérieuses, la création d’un fichier IR pour un instrument acoustique !

Créer l’Impulse Response d’un instrument acoustique à la maison

Il faut donc toujours deux captations à comparer pour générer un fichier Impulse Response. Pour les instruments acoustiques, ces captations doivent être identiques et effectuées à partir des instruments que vous souhaitez utiliser ensuite.

Par exemple, si vous souhaitez appliquer une Impulse Response de violon classique à votre violon électrique, il vous faut capter le son du violon classique avec un microphone et du violon électrique branché directement à la carte son.

Autre cas, si vous souhaitez appliquer une Impulse Response de votre violon classique à ce même violon classique utilisant un système micro par piezo, il vous faut capter le son du violon classique avec un microphone et celui du violon classique via le système de micro piezo.

Cela fonctionne avec tout instrument : guitare, ukulélé, alto, violoncelle, banjo, mandoline, etc. Les fichiers IR générés sont fonction de tout paramètre ayant une influence sur le son : matériel utilisé, pièce où est réalisé l’enregistrement, type de microphone, etc. Détaillons les deux possibilités.

Créer l’IR d’un instrument acoustique pour un instrument électrique

Avec des instruments acoustiques, il va falloir capter le son produit via un pickup sur l’instrument électrique et le son produit par la caisse de résonance de l’instrument acoustique. Il faut évidemment tenir compte du trajet du son dans l’air qui est l’une des caractéristiques de ces instruments !

De quoi a-t-on besoin :

  • L’instrument acoustique et l’instrument électrique
  • Une carte son avec au moins une entrée
  • Un microphone pour enregistrer l’instrument acoustique
  • Un logiciel d’enregistrement capable de générer des IR
  • Les câbles nécessaires aux branchements

Créer l'impulse response d'un instrument acoustique

Comment procède-t-on ?

On va effectuer deux enregistrements séparés d’un même morceau :

  • Enregistrement de l’instrument acoustique avec un microphone branché à la carte son
  • Puis enregistrement de l’instrument électrique en le branchant à la carte son

Quel morceau jouer ?

Choisissez un morceau qui va inclure toutes les possibilités sonores de l’instrument. Il est donc conseillé de jouer un maximum de notes. Pour les instruments à cordes frottées, si possible réalisez des mouvements d’archets différents car le jeu à l’archet a une grande influence sur les fréquences. Répétez le morceau avant de l’enregistrer, car vous allez devoir le jouer deux fois : une fois avec l’instrument acoustique et une fois avec l’instrument électrique. Les deux enregistrements doivent être similaires en termes de tempo, justesse, intensité, puissance d’appui de l’archet, etc. pour que le résultat soit qualitatif.

Une fois que vous aurez exporté le fichier IR de votre instrument acoustique, intégrez-le à l’appareil que vous utilisez pour utiliser vos fichiers IR. Le son sera déjà bien plus acoustique avec l’IR. Cependant, il ne sera pas parfait. Comme pour tout effet, il est important d’améliorer votre chaîne d’effets. De notre côté, on ajoute un EQ, et on insère un peu de delay et de reverb pour arriver à quelque chose d’encore plus naturel.

Créer l’IR d’un instrument acoustique pour ce même instrument acoustique doté d’un système micro piezo

Dans ce cas, on aborde l’exemple détaillé dans le paragraphe du 2.3. Voici le matériel nécessaire à la génération de l’Impulse Response :

  • L’instrument acoustique qui va faire l’objet du fichier IR
  • Un système micro piezo pour cet instrument
  • Un microphone pour enregistrer l’instrument acoustique
  • Une carte son avec au moins deux entrées
  • Un logiciel d’enregistrement capable de générer des IR
  • Les câbles nécessaires aux branchements

Créer l'impulse response d'un instrument

Comment procède-t-on ?

On va réaliser un seul enregistrement d’un même morceau effectué avec deux systèmes de captations différents : un microphone posé devant l’instrument et un système micro piezo. Puis le logiciel va analyser et comparer les deux pistes pour générer un IR de votre instrument.

Comme expliqué dans le point précédent, lors de l’enregistrement, essayez d’aborder la palette complète sonore de l’instrument et de votre style de jeu. Si vous ne réalisez pas de doubles cordes, l’IR ne pourra pas tenir compte de cette spécificité et la reproduction de ce geste risque d’avoir un mauvais rendu. Puis, téléchargez et utilisez le fichier généré avec un appareil prévu pour les IR.

Ci-dessus une vidéo détaillant cette méthode appliquée à une guitare acoustique.

Surtout, n’oubliez pas de sauver vos IR, on a vite fait de les perdre lors d’un crash Windows/Mac ou d’un malencontreux erase de vos effets.

Créer l’IR d’un instrument qu’on ne possède pas

Il est possible d’essayer de recréer l’IR d’un Stradivarius à partir d’une piste son. Si vous trouvez une piste sonore qualitative d’un violoniste jouant un Stradivarius, et que vous arrivez à reproduire exactement ce qu’il joue, vous pourrez comparer les deux pistes et en extraire un fichier IR. Cela peut fonctionner, mais la qualité sonore de l’enregistrement et la superposition de votre jeu sur la piste existante doivent être parfaites pour que le résultat puisse être fonctionnel ! On ne va pas vous mentir, c’est faisable, mais ça reste compliqué !

Notez que cela ne peut fonctionner que si le violoniste joue seul. Si votre piste comporte d’autres instruments, il sera impossible de générer une IR fonctionnelle.

Qualité et rendu d’une Impulse Response

On est parfois déçu des résultats d’un fichier IR qu’il soit fait-maison ou acheté. Le rendu d’une Impulse Response est à corréler à beaucoup d’éléments.

Tout d’abord, les conditions « maison » ne sont pas toujours idéales. Tous les paramètres intervenant dans la captation sonore jouent un rôle dans le résultat final. Cela va de la qualité de votre microphone à l’acoustique de la pièce dans laquelle vous enregistrez…

Ensuite, la moindre différence de tempo, de puissance sonore ou de justesse entre les deux pistes comparées entraîne forcément des petits problèmes.

Enfin, les Impulse Response déjà crées et mises à disposition sur Internet ont été générées avec des instruments qui ne sont pas les vôtres et par un autre musicien ayant un autre style de jeu. Du coup, le fichier Impulse Response ne correspond pas idéalement à votre style de jeu. Dans ce cas, il est possible que vous entendiez sur certaines notes des potentiels craquements ou rendus étranges lorsque vous allez jouer. Ils sont souvent peu audibles à l’oreille, mais peuvent être entendus dans les enregistrements.

Où trouver des fichiers IR crées professionnellement ?

Il existe des dizaines de sites Internet proposant des fichiers IR. Une petite recherche sur Internet vous aidera à trouver votre bonheur ! Ils sont capturés dans des conditions idéales, et vous offriront une certaine qualité.

Vérifiez simplement que le fichier qui vous sera fourni soit compatible avec votre matériel. Certains fabricants vendent des fichiers propriétaires. Il ne faut pas les blâmer, ils protègent tout le travail mis en œuvre pour produire ces fichiers son. Produire un fichier IR d’un Guarneri nécessite de trouver puis de louer un Guarneri. Vous comprenez que cela a un sacré coût quand on connaît la valeur de ce type d’instruments !

Il existe aussi des pédales à effet conçues pour les instruments acoustiques intégrant des IR particuliers. Malheureusement, ils s’adressent généralement aux guitaristes. Les fichiers et pédales spécialement fabriqués pour les instruments à cordes frottées sont rares inexistants.

Vous trouverez aussi des studios proposant la création des fichiers IR de vos instruments. Ils demandent aux musiciens d’enregistrer les deux pistes nécessaires à la création du fichier IR et s’occupent de le générer.

Vous disposez de tous les éléments pour utiliser l’Impulse Response avec un instrument électrique ou acoustique ! Et qu’on ne vous entende plus dire que le son d’un violon électrique ne peut pas ressembler à celui d’un violon acoustique ! Oui, ok, ça n’est pas identique, mais tout de même, avec un fichier IR, on s’en rapproche vraiment !!

Source : Wikipédia, Fabricants d’appareils utilisant des Impulse Response, Hotone Audio, Matthew David Montgomery and The Pedal Guy on YouTube, Unsplash @elijahmerrellmedia