Créer votre son clair pour vos chaînes d’effets

Créer un son clair

L’objectif de cet article est d’expliquer : comment créer le son clair de votre violon électrique avec un processeur d’effets (ou des pédales à effet) pour ensuite y apposer des effets dessus comme de la distorsion, du tremolo, ou du chorus. L’intérêt est de créer des chaînes d’effets de grande précision.

Que sont les sons « brut » et « clair » d’un instrument de musique ?

Le son « brut » d’un instrument de musique est produit lorsqu’on le branche sans aucune interface annexe. Ce que nous appelons le son « clair » de votre violon électrique est le nettoyage du son « brut » à l’aide d’effets. Il peut être obtenu avec un processeur d’effets.

Le son brut n’est jamais parfait. Il est sujet à beaucoup d’éléments pouvant générer des interférences. Par exemple, les pickups d’un violon électrique peuvent créer des petits couacs sur certaines fréquences. Nous allons voir comment éliminer ces bruits parasites dès l’entrée du signal.

Pourquoi nettoyer le son brut ?

Il est important de nettoyer le son brut d’un instrument de musique avant d’y appliquer des effets. Sans nettoyage au préalable, les effets vont accentuer les défauts sonores et le rendu final sera de moindre qualité.

On pense notamment à tous les effets de saturation qui ont tendance à accentuer à outrance la totalité du signal. Sans l’utilisation d’un son « clair », votre distorsion amplifiera tous les petits défauts de votre son « brut ». Pour nettoyer le son « brut » et le transformer en « son clair », on va cumuler des effets pour supprimer les imperfections.

Cette vidéo montre le son des violons électrique Line et Equinox. Les chaînes d’effets créées passent toutes par la création du son clair puis l’application d’effets. Dans ce cas, vous entendez, l’effet de modulation wah wah, un effet assez classique utilisant beaucoup de reverb et enfin un effet crée spécialement pour des pizzs.

Créer votre son « clair »

Pour y arriver, nous allons travailler avec un processeur d’effets ou des pédales à effet (une par effet) afin de passer du son brut de votre violon électrique à un son « clair ». Nous vous conseillons de travailler votre son « clair » à l’aide d‘un casque fermé. En vous isolant du bruit ambiant, vous serez plus à même d’entendre les bruits parasites à éliminer.

Son clair vs son brut

Appliquer un noise gate

Le noise gate est un effet de traitement sonore dont le but est d’empêcher les sons parasites du signal entrant de passer à travers le circuit audio. L’objectif est d’obtenir un son contenant le moins de parasites possible en sortie.

Le noise gate est déterminé par un paramétrage qui permet de laisser passer une partie du signal sonore. On va préserver la partie du signal sonore qui se trouve au-dessus ou en-dessous d’un volume sonore, ou présent dans une plage de fréquences précises. Le reste du signal n’est pas conservé.

On va l’utiliser pour supprimer les bruits parasites produits par les instruments électriques. Ils émettent une forme de grésillement continu que vous avez tous déjà entendu. Cette forme de bzzzz qui n’est audible que lorsque l’instrument de musique n’est pas joué et qui « disparaît » dès qu’il est joué. Le bzzz ne disparaît pas vraiment, c’est juste que ce bruit est couvert par la musique jouée. Pour l’éliminer, on va travailler sur le volume d’entrée en configurant le noise gate en fonction du bzzz.

Le noise gate est souvent utilisé par les ingénieurs son pour retravailler le son d’une batterie après un enregistrement. Par exemple, il permet de préserver uniquement la caisse claire, et d’éliminer les autres éléments.

Paramétrer votre égaliseur

Vous avez éliminé le bruit parasite produit par votre violon électrique lorsqu’il n’est pas joué. Mais ça n’est pas terminé car de nombreux autres bruits parasites vont apparaître dès que vous allez jouer ! L’archet, la résonance de l’instrument ou encore le pickup vont en être à l’origine !

Dans un précédent article, nous avons abordé le paramétrage d’un égaliseur avec un violon. Nous vous invitons à le lire afin de bien comprendre le travail que nous allons mettre en place.

Petit rappel : un égaliseur est un outil utilisé dans le cadre d’un enregistrement, d’une sonorisation, ou d’un mixage sonore, afin de diminuer ou augmenter la présence de certaines fréquences d’un son.

egaliseur equalizer

Suppression des fréquences non audibles

Avec l’égaliseur, ou equalizer en anglais, on va commencer par supprimer les fréquences qui ne sont pas audibles par l’ouïe humaine et toutes celles qui ne peuvent pas être produites par un violon.

L’ouïe d’un adulte perçoit la plage de fréquences suivante : de 20 Hz à 15 000 Hz environ. Et pour le violon, on va se concentrer sur une fréquence débutant à environ 120 Hz.

Suppression des bruits parasites

C’est maintenant que vous allez jouer afin d’identifier les bruits produits par votre archet, puis par votre pickup et éventuellement d’autres bruits.

Les bruits d’archets

C’est l’une des choses qui marque les violonistes classiques lorsqu’ils s’entendent pour la première fois avec un violon électrique. Les mouvements de l’archet sur les cordes créent un type de bruit parasite. On les retrouve dans les fréquences les plus basses.

Utilisez l’égaliseur pour les éliminer. On appelle cela aussi un filtre passe-haut : c’est un filtre qui laisse passer les hautes fréquences et qui atténue les basses fréquences.

Les « couacs » produits par un pickup

Ces bruits parasites sont liés aux piezos qui équipent votre pickup. Eux-aussi sont à peine perceptibles. Avec un casque, vous devriez les identifier. On retrouve ces bruits parasites dans les hautes fréquences. Vous les identifierez en boostant et analysant les fréquences les plus hautes. Ils sont différents d’un violon à l’autre, car les composants utilisés ne sont jamais identiques.

Pour les identifier, nous conseillons d’y aller petit à petit. Choisissez un point de référence, positionnez-le au maximum du gain disponible et cherchez des fréquences générant du bruit. Il y a probablement d’autres bruits à éliminer. Vous les trouverez à l’oreille, si une fréquence vous dérange essaye de limiter sa présence.

Booster les bonnes fréquences

N’oubliez pas qu’un égaliseur permet d’éliminer des fréquences mais aussi de booster certaines d’entre elles. Il vous faut donc aussi augmenter les fréquences inhérentes au violon afin de lui donner plus de présence.

Surtout, personnalisez les paramètres que nous avons mentionnés. Les fréquences proposées doivent être adaptées à votre instrument et à votre façon de jouer. Chaque paramètre va faire différer les résultats entendus…

Qu’est-ce que je fais avec mon son « clair » ?

C’est maintenant que la partie fun commence ! Vous allez appliquer à votre son « clair » des effets en série (overdrive, distorsion, fuzz, delay, reverb, trémolo, etc.) pour générer vos chaînes d’effets. Avec ce son « clair », les bruits parasites ne pourront pas être amplifiés et votre son en bout de chaîne sonore sera plus propre !

Voici ci-dessous un exemple de chaîne d’effets partant du son « brut » jusqu’au son en sortie.

chaîne d'effets

Images et sources : Fabricants, 3Dvarius.