Comment brancher et enregistrer un violon électrique avec un ordinateur ?

Connecter un violon à un ordinateur

Vous savez désormais comment brancher et sonoriser votre violon électrique. Découvrons maintenant comment s’enregistrer pour créer des compositions personnelles ou des reprises avec votre violon électrique et un ordinateur.

Attention cet article fait bien référence à la connexion entre un ordinateur et un instrument électrique, et non acoustique. Dans le cas d’un instrument acoustique, il vous faudra d’abord le sonoriser avec un micro ou un capteur capable de retranscrire le son joué.

De quel type d’ordinateur ai-je besoin ?

La plupart des ordinateurs récents peuvent enregistrer le son de votre violon électrique. Du moment que les connectiques, adaptateurs et interfaces audio sont compatibles, vous pourrez facilement enregistrer le son de votre violon électrique avec votre ordinateur. La puissance de l’ordinateur va plutôt dépendre du type de logiciel que vous utiliserez. Si vous travaillez avec un logiciel professionnel comme Cubase ou ProTools, il faudra un ordinateur suffisamment puissant pour pouvoir travailler vos pistes.

Lançons nous maintenant dans les branchements. Il existe plusieurs options pour brancher un violon électrique à un ordinateur (que celui-ci soit un Mac ou un PC). Nous avons regroupé dans cet article 4 possibilités pour relier ces deux objets.

1 – Branchez votre violon électrique directement sur l’entrée line-in de votre ordinateur

Nous mentionnons cette possibilité car elle peut être envisageable. Cependant et très clairement, nous ne la recommandons absolument pas. Vous ne pourrez pas enregistrer proprement le son de votre violon électrique à l’aide de l’entrée line-in de votre ordinateur…

De quelles connectiques parle-t-on ?

prises audio PC

Sur un ordinateur, on retrouve généralement 3 types de prises permettant de gérer les flux audio :

  • Entrée micro (de couleur rose)

Comme son nom l’indique, elle est faite pour capter le son d’un micro (par exemple un micro casque), et non le son d’un instrument. Elle n’est absolument pas prévue pour gérer l’impédance de votre instrument électrique et vous ne pourrez pas obtenir un résultat correct en l’utilisant. Le son sera obligatoirement saturé car beaucoup trop puissant. De plus, vous risquez d’endommager la carte mère de votre ordinateur.

  • Entrée line-in (de couleur bleue)

Elle peut normalement recevoir un signal « puissant », ou qui a été amplifié par un appareil électrique. Attention, les prises d’origine des cartes mères ont une qualité moindre. Le résultat ne sera probablement pas à la hauteur de vos espérances.

  • Sortie audio (de couleur verte)

Inutile d’essayer de brancher votre violon à cette prise, ça n’est pas une entrée mais une sortie. Elle est donc prévue pour brancher des enceintes ou un casque afin d’écouter un son.

Cas particulier des ordinateurs portables

Si vous utilisez un ordinateur portable, vous aurez peut-être une seule prise gérant à la fois l’entrée micro et la sortie audio (mais pas d’entrée line-in). Dans ce cas, vous pouvez directement passer à la solution 2 « relai USB ». Ne prenez pas le risque d’utiliser l’entrée micro et d’endommager votre matériel informatique. Des solutions peu coûteuses pour enregistrer le son de votre violon électrique avec votre ordinateur existent et sont mentionnées ci-dessous.

Qu’est-ce qu’une interface audio ? Et à quoi sert-elle ?

C’est un outil qui va convertir le signal analogique (ou le signal de votre instrument électrique) en un signal numérique exploitable par un ordinateur. Sans interface audio, impossible d’interpréter le signal envoyé… L’interface audio va être une entrée line-in, un ampli, une pédale à effets, une carte son, etc.

Utiliser un relais entre le violon électrique et l’entrée line-in

Comme les prises line-in des ordinateurs sont de moindre qualité et pas vraiment installées pour gérer le son puissant d’instruments de musique électriques, nous conseillons de passer par un relais. Un ampli ou une pédale à effets peut jouer ce rôle. Cela permet de maîtriser le signal et de le faire passer au préalable dans un appareil conçu pour le supporter…

Branchez votre violon électrique à votre ampli, puis votre ampli à votre ordinateur en utilisant la sortie casque ou line out de l’ampli et l’entrée line-in de la carte mère de votre ordinateur. Cela résoudra les problèmes d’impédance, en revanche la qualité sonore restera amoindrie…

Il sera nécessaire d’utiliser des adaptateurs jack vers mini-jack pour réussir à connecter le tout.

Branchement entre un violon, ampli et ordinateur

2 – Utilisez un petit relais USB pour guitare électrique

Si vous disposez d’un petit budget, c’est peut-être la meilleure option qui s’offre à vous. Ces petits boitiers disposent d’une interface USB pour facilement être branché et reconnu par votre ordinateur. Ils possèdent une interface audio qui va maîtriser l’impédance de votre instrument et du coup, va protéger votre matériel informatique…

Attention, certains dispositifs peuvent parfois générer du bruit blanc. Nous vous conseillons de lire les commentaires des utilisateurs avant de vous décider.

Ces petits relais peuvent aussi vous permettre de jouer sur votre téléphone ou tablette… Idéal lorsqu’on est en déplacement ! D’ailleurs plusieurs de nos amis musiciens, dont nombreux violonistes et guitaristes, utilisent ces petits relais USB lorsqu’ils se déplacent et les connectent à une tablette pour remplacer une pédale à effets (souvent trop lourde à transporter lors d’un déplacement en avion).

Branchement entre un violon, mini-amp et ordinateur

3- Utilisez une véritable carte son interne ou USB

Il en existe des dizaines pour tout budget… Chez 3Dvarius, nous en utilisons plusieurs de marques différentes (Behringer, ProTools, Steinberg, etc.) et l’usage est fonction de nos besoins et du matériel informatique dont nous disposons.

Nous vous conseillons tout d’abord de regarder votre budget car les prix varient d’une cinquantaine à plusieurs centaines d’euros… Bien entendu, le prix influera sur la qualité sonore ; surtout pour les cartes son d’entrée de gamme qui ont tendance à générer du bruit blanc.

Cartes son internes vs externes

Carte son externe vs interne

Certaines doivent être installées à l’intérieur de votre ordinateur, d’autres sont externes et donc dotées d’une interface USB. Les cartes son possédant une interface USB sont certainement les plus simples à utiliser. Elles se connectent aussi facilement qu’une souris ou un clavier. Elles doivent avoir votre préférence si vous n’avez jamais installé de nouveaux éléments à l’intérieur de votre ordinateur ou si vous utilisez un ordinateur portable.

A l’inverse, les cartes son internes nécessitent l’ouverture de votre ordinateur et une installation plus poussée. Il faut déterminer le type de ports disponibles sur votre carte mère : PCI, PCI Express, etc. et avoir absolument un minimum de connaissance sur le montage d’un ordinateur.

Notez qu’il existe aussi des cartes son avec une connectique firewire ou thunderbolt. Tout comme l’USB, ce sont des termes définissant des types de prises. Par exemple, les dernières générations de macintosh utilisent le thunderbolt à la place de l’USB. D’ailleurs, vérifiez bien que la carte son que vous avez choisi supporte votre système d’exploitation. Certaines ne fonctionnent que sur Windows et ne seront pas compatibles avec MacOS.

Toutes ces cartes son sont généralement dotées d’une ou de plusieurs prises jack ou XLR. Elles sont généralement fournies avec un logiciel. Mais si vous avez l’habitude d’utiliser un logiciel en particulier, la carte son sera normalement reconnue par ce dernier.

4 – Utilisez un ampli et un microphone

microphone ampli

Une autre possibilité sera d’utiliser un micro qui captera le son produit par votre ampli. L’avantage de cette solution sera de capter le son de l’ampli qui apportera des nuances sonores particulières.

Si vous souhaitez enregistrer votre ampli, il vous faudra un microphone dynamique (vs statique). Ces micros sont recommandés pour enregistrer le son produit par des amplis. La difficulté sera alors de trouver le meilleur emplacement pour positionner votre micro et obtenir le son qui vous convient.

Pour information et à l’inverse, un micro statique est recommandé pour enregistrer la voix, le son des pianos et des instruments acoustiques. Attention, les micros statiques nécessite une alimentation fantôme ce qui signifie qu’il vous faudra passer par un intermédiaire : table de mixage, interface audio, etc.

Image : https://vintageking.com/blog/2017/02/recording-electric-guitar/

Vous rencontrez une difficulté ou avez une question vis-à-vis de l’une de ces solutions ? N’hésitez pas à nous écrire, nous essayerons de vous conseiller au mieux.