Qu’est-ce que l’oreille absolue ?

Avez-vous l'oreille absolue?

D’après Wikipédia :

L’oreille absolue est l’aptitude à reconnaître, à l’écoute d’un son, les notes de musique correspondantes sans référence auditive préalable.

Comprenez donc qu’une personne dotée de l’oreille absolue peut associer tout son à une note. Elle est ainsi capable de vous dire que la sonnette du vélo de votre voisin est un Si.

L’oreille absolue a-t-elle un lien avec notre capacité auditive ?

oreille absolue

Un être humain peut normalement distinguer plus de 3000 nuances sonores. Notre oreille peut entendre des sons allant de 20 à 20 000 Hz. Il s’agit des fréquences de la plus grave à la plus aiguë qu’est capable d’entendre l’oreille humaine. Attention, cette plage de fréquences n’est atteinte que par les bébés, puis elle s’amenuise au fur à mesure des années. Ainsi un adulte aura une plage de fréquences allant de 20 à 17 000 Hz.

Alors on pourrait penser que l’oreille absolue est liée à cette plage de fréquences qui serait plus large en cas d’oreille absolue. Eh bien non, une personne dotée de l’oreille absolue n’a pas une meilleure audition.

Cette faculté n’a rien à voir avec le fait d’entendre plus de fréquences, mais d’être capable de reconnaître un Do sans référence auditive.

Mais d’où vient l’oreille absolue ?

Si la différence ne se fait pas au niveau du système auditif, c’est qu’elle se fait au niveau du cerveau. Les personnes ayant l’oreille absolue vont naturellement associer un son à une note. C’est un processus automatique réalisé par leur cerveau. Dès qu’un bruit est entendu, la personne va y associer la note correspondante. Alors qu’une personne lambda aura besoin d’un point de comparaison pour éventuellement retrouver la note du bruit entendu.

À ce jour, les scientifiques n’ont pas pu déterminer si l’oreille absolue était innée ou si elle était acquise dès l’enfance. Deux théories existent, mais aucune n’a clairement établi la provenance de l’oreille absolue.

Théorie 1 : l’oreille absolue serait acquise

L’emploi du terme « acquis » spécifie que la personne va l’acquérir par apprentissage. Ces scientifiques affirment que l’oreille absolue s’obtient dès l’enfance. Elle se construirait lorsqu’un bébé apprend à associer des sons à des mots. Un bébé découvre l’existence de sons dans le ventre de sa mère, mais n’est capable de les différencier qu’à partir de 12 mois. Puis il découvre l’apprentissage de la parole, étape pendant laquelle il va vocaliser les sons entendus. C’est durant ces périodes de plusieurs mois que l’enfant forgerait son oreille absolue.

Théorie 2 : l’oreille absolue serait génétique

Les scientifiques défendant cette théorie affirment qu’un gène de l’oreille absolue existerait. Les personnes ayant l’oreille absolue partageraient donc ce même gène. Il serait en lien avec le développement cérébral de l’enfant.

Dans ce cas, l’oreille absolue serait donc héréditaire et pourrait se transmettre des parents aux enfants. Elle serait innée dès la naissance et ne nécessiterait pas un apprentissage !

Conclusion

Chaque théorie s’appuie sur des constatations différentes. Ainsi les scientifiques adeptes de l’oreille absolue acquise précisent qu’elle est plus développée dans certains pays. Il semblerait que les langues natales des personnes influencent l’apprentissage de l’oreille absolue. Par exemple, les langues tonales comme le thaï ou le vietnamien faciliteraient l’acquisition de l’oreille absolue. Ce sont des langues dans lesquelles un même son peut définir plusieurs termes différents. Les mots sont différenciés grâce à une tonalité différente. Être né, dans une famille ayant une pratique musicale, serait aussi un facteur de développement de l’oreille absolue.

Du côté de la théorie génétique, il semblerait que l’oreille absolue soit transmise des parents aux enfants. Et que cela se répercute sur plusieurs générations.


Ces deux théories sont à prendre avec des pincettes, car rien n’est vraiment établi ! Ce que l’on sait clairement, c’est que la zone du cerveau concernée par l’oreille absolue est celle du langage.

Oreille absolue active VS Oreille absolue passive

Comment ça ? Il existerait deux types d’oreille absolue. C’est une distinction qui a été établie par une étude anglo-saxonne. Certaines personnes ayant l’oreille absolue sont capables de toujours jouer et chanter juste sans note de référence, là où d’autres n’en sont pas capables.

L’oreille absolue passive

oreille absolue passive

Les personnes possédant une oreille absolue dite « passive » peuvent identifier chaque note qu’ils entendent, sans référence préalable. Mais, elles sont incapables de vocaliser avec justesse une note demandée si aucune référence ne leur est donnée.

L’oreille absolue active

À l’inverse, les personnes ayant une oreille absolue dite « active » sont capables d’identifier et de nommer une note entendue, et peuvent reproduire la hauteur d’une note sans aucune référence. C’est pourquoi on précise qu’elles vont toujours chanter juste. Si on leur demande de produire un Ré, elles sont capables de le faire sans aucune difficulté. Elles peuvent toujours déterminer la hauteur et la justesse d’une note.

Qu’en est-il de l’oreille relative ?

Oreille absolue vs Oreille relative

Une personne ayant l’oreille absolue va reconnaître et identifier les notes jouées sans aucun point de référence. Cette personne est capable de deviner la note jouée juste en l’entendant.

Une personne ayant l’oreille relative est capable de discerner la hauteur de note et sa justesse en utilisant un point de comparaison. L’oreille relative fait appel aux connaissances musicales. Il s’agit de la capacité à reconnaître un Sol grâce à un Do joué précédemment. C’est clairement lié à ce qu’on apprend au solfège, c’est aussi ce qui permet à un violoniste de s’accorder sur un La. L’oreille relative permet de reproduire des chansons à l’oreille ou d’improviser. Tout musicien a généralement l’oreille relative.

L’oreille relative s’apprend et se travaille à force de pratique !

Comment savoir si j’ai l’oreille absolue ?

Quelques pistes pour déterminer si vous avez l’oreille absolue. Vous avez l’oreille absolue si :

  • Vous êtes capable de nommer une note musicale jouée avec un instrument de musique ou un objet (exemple : une sonnette)
  • Vous êtes capable de chanter une note particulière sans aucune note de référence
  • Vous êtes capable de nommer plusieurs notes jouées les unes à la suite des autres
  • Vous pouvez identifier la tonalité d’un morceau de musique

Peut-on avoir l’oreille absolue sans le savoir ?

La quantité de personnes ayant l’oreille absolue diffère d’un pays à l’autre. Il y aurait 1 personne sur 10 000 dotée de l’oreille absolue. Et parmi elles, certaines n’ont pas forcément conscience qu’elles possèdent l’oreille absolue.

Si vous avez un bagage musical, et que vous avez l’oreille absolue, vous devriez être capable de nommer la note d’un son donné. Si cela n’est pas le cas, c’est que vous n’avez probablement pas l’oreille absolue.

Si vous n’avez jamais appris la musique, vous ne serez pas capable de reconnaître les notes jouées. Tout simplement, car il faut au préalable avoir un bagage musical pour identifier la note d’un son joué. C’est un peu comme l’apprentissage d’une langue étrangère, on peut entendre du chinois, mais on ne peut le comprendre que si l’on possède un certain nombre de notions relatives à cette langue. Sans connaissance sur ce langage, impossible d’identifier des sons et de les associer à des termes. Il en va de même pour la musique !

Ci-dessous, un petit test pour savoir si vous avez l’oreille absolue.


Très souvent, les personnes, n’ayant pas connaissance de leur oreille absolue, sont capables de reconnaître la hauteur d’un son et d’en déterminer sa justesse. Mais n’ayant pas les connaissances permettant d’identifier la note, elles ne peuvent la nommer.

Peut-on obtenir l’oreille absolue ?

Si l’on se réfère à la théorie 1, en tant qu’adulte, vous ne pouvez plus obtenir l’oreille absolue car vous êtes trop âgé. Cependant, vous pouvez travailler la reconnaissance et l’identification des notes en pratiquant la musique. Mais, dans ce cas, on parlera d’oreille relative, et non d’oreille absolue.
En revanche, vous pouvez tenter d’influencer l’apprentissage de l’oreille absolue à votre bébé. Puisqu’elle s’acquiert du ventre de la mère jusqu’à l’âge de 3 ans lors de l’apprentissage du langage.

Selon la théorie 2 mentionnée précédemment, qui fait référence à l’existence d’un gène de l’oreille absolue, non, vous ne pouvez pas apprendre l’oreille absolue. Puisqu’elle serait héréditaire, et donc transmise des parents aux enfants.

Images et sources : Wikipédia, Le Monde, SVJ, Unsplash tadas mikuckis, joel muniz, humberto chavez