Pourquoi remécher un archet ?

Remécher un archet

L’archet est aussi important que votre violon. Sans lui, le violoniste n’est rien et ne peut pratiquer son art !

En quoi consiste le reméchage d’un archet ?

Le reméchage d’un archet consiste à remplacer une mèche de crins usés rendue inefficace pour la pratique d’un instrument à cordes frottées. Peu importe la valeur de votre archet, le reméchage est une étape important pour lui assurer un parfait fonctionnement.

Un archet se compose de plusieurs éléments dont :

  • la baguette qui est la partie en bois ou en carbone qui maintient la mèche.
  • la mèche composée de crins qui vont frotter les cordes du violon.
Archet de violon

Si les crins de la mèche de votre archet sont usés, il faudra le remécher. Cette opération consister à enlever la mèche usée pour la remplacer par une nouvelle. Elle doit être réalisée par un archetier ou un luthier. Si vous ne savez pas vers qui vous tourner, demandez à votre professeur de violon ou à un violoniste vivant prés de chez vous. Ils ont obligatoirement dû remécher leur archet et sauront vers quel professionnel vous diriger.

Pourquoi remécher un archet ?

Il est important de faire remécher un archet de temps en temps, car la qualité de votre mèche a une influence sur le son produit. En fait, l’usure des crins va influer sur la qualité sonore ! Si les crins de votre archet sont trop usés, le son sera dégradé !

En effet, les crins d’un archet s’usent avec le temps, les sessions de jeu et les conditions climatiques (oxydation). Comme le bois, les crins évoluent en fonction des conditions météo. Ils vont s’allonger ou raccourcir en fonction de la température et de l’humidité. Ces multiples évolutions de matière vont les fragiliser.

Quels sont les risques en cas de non reméchage d’un archet ?

Si un reméchage n’est pas effectué, vous prenez le risque d’abîmer votre archet, voire votre violon. Voici ce qui pourrait vous arriver :

  • Avoir une qualité sonore déplorable,
  • Une déformation de la baguette de votre archet (courbure permanente),
  • Un frottement sur la baguette, ce qui va la fragiliser.

Bien sûr, si votre archet n’a que peu de valeur, vous n’y verrez peut-être aucun inconvénient. Mais si votre archet coûte quelques milliers d’euros, cela aura forcément une incidence sur sa cote et ses capacités futures !

À quelles fréquences faut-il remécher un archet ?

L’usure de la mèche d’un archet est très variable. Sachez qu’une mèche s’abîme toujours : qu’elle soit utilisée régulièrement ou enfermée dans la boîte de votre violon. L’usure va dépendre à la fois :

  • De la qualité du crin qui constitue votre mèche,
  • De la régularité avec laquelle vous jouez,
  • Du type de cordes utilisées,
  • Du type de jeu pratiqué (l’attaque réalisée avec l’archet est plus ou moins accentuée selon le répertoire musical joué),
  • Des conditions d’entreposage (changement de température ou du taux d’humidité),
  • De l’entretien que vous accordez à votre archet et à sa mèche.

Un violoniste professionnel fait remécher son archet tous les 4 à 6 mois. Si le violon n’est pas votre cœur de métier, il est inutile de remécher votre archet si régulièrement. Tant que vous ne ressentez pas de difficulté particulière lorsque vous l’utilisez, c’est qu’il est encore bon ! Reméchez le lorsque cela devient nécessaire.

Comment identifier l’usure de la mèche d’un archet ?

Mèche sale d'un archet

Après de multiples sessions de jeu, les crins de l’archet vont s’abîmer et se casser. D’ailleurs, il est fréquent de casser des crins fatigués en jouant.

Comme les cordes, les crins de votre archet s’altèrent avec le temps. L’enfermer dans un étui ne le protégera pas de l’usure ! L’oxydation des crins est inévitable. Les acariens sont aussi très friands des crins d’archets. Ils vont les grignoter et les rendre plus cassants.

Voici quelques points permettant d’identifier une mèche d’archet fatiguée :

  • La mèche est noircie et paraît grasse par endroit. Cette noirceur se remarque facilement. C’est le résultat d’un dépôt de colophane et de saletés qui s’est collé sur la mèche de l’archet.
  • Les crins se brisent tous les uns après les autres. C’est qu’ils sont déjà trop usés. Forcément, à chaque utilisation, ils cassent !
  • Vous ressentez le besoin d’ajouter toujours plus de colophane pour que la mèche accroche aux cordes. Cela signifie qu’à force de frotter sur les cordes, les crins se sont usés et n’accrochent plus.
  • La mèche ne se tend plus correctement, ou elle se détend pendant la session de jeu. Inutile d’insister, la mèche est endommagée. Il faut la remplacer…

Si l’un de ces facteurs est caractéristique de votre archet, il vous faudra faire un saut chez votre archetier.

Comment entretenir et nettoyer son archet ?

Un archet

La première règle à respecter est de toujours desserrer votre archet après une session de jeu. Il ne faut jamais le ranger en laissant la mèche tendue. Un tel oubli peut abîmer les crins qui vont s’étirer à outrance puis se briser. Tout comme, cela peut courber la baguette de l’archet et rendre la pratique impossible. Une courbure permanente d’archet est très difficile à récupérer, même par un professionnel…

L’entretien et le nettoyage de votre archet offriront à votre mèche une durée de vie plus étendue. Après chaque utilisation, il est conseillé d’épousseter la mèche de l’archet à l’aide d’un chiffon afin d’enlever les résidus de colophane.

Évitez de toucher la mèche de crins avec vos doigts ! La transpiration de vos mains agit comme une colle qui va fixer des résidus de colophane et de poussière, et créer un amas graisseux de couleur noire. La baguette de l’archet doit aussi être nettoyée afin de retirer les traces de doigts éventuelles.

Il est inutile d’utiliser un quelconque produit chimique pour nettoyer votre archet. Les produits chimiques peuvent altérer le vernis de votre archet et abîmer la mèche. L’utilisation d’un chiffon sec, doux et propre est largement suffisante. Ne vous lancez pas seul dans un autre type d’entretien sans avoir demandé conseil à votre luthier.

Images : Unsplash – @adigoldstein, @massimosartirana