Qu’est-ce qu’un pickup ?

Qu’est-ce qu’un pickup ?

Un pickup est un système, s’attachant à un instrument de musique ou installé de manière permanente sur cet instrument, qui va convertir un signal physique en un signal électrique.

Par exemple pour les guitares, les pickups, appelés aussi des transducteurs, captent les vibrations mécaniques générées par le pincement des cordes et les transforment en un signal électrique envoyé à un amplificateur qui le retransmet à l’aide d’un ou de plusieurs haut-parleurs.

On trouve des transducteurs sur une multitude d’instruments dont les guitares acoustiques et électriques, les basses, les mandolines et bien entendu tous les instruments à cordes frottées comme le violon électrique ou le violoncelle électrique.

Violoncelliste jouant du violoncelle doté d'un pickup

Pourquoi utiliser un pickup ? Quelle est son utilité ?

Amplifier son instrument

Disposer d’un pickup sur son instrument de musique est indispensable pour l’amplifier et être audible face à d’autres instruments sur scène. Si vous jouez avec des dizaines d’autres instruments, et que votre instrument ne dispose pas d’un moyen d’amplification, vous ne pourrez pas être entendus par le public. Un pickup est l’élément à ajouter à votre instrument pour qu’il puisse être amplifié comme les autres instruments présents sur scène.

Éviter le larsen

Peut-être utilisez-vous un microphone pour sonoriser votre instrument de musique ? Si c’est le cas, vous avez certainement dû faire face à des difficultés de larsen. Avec un pickup piézoélectrique ou magnétique, le larsen est impossible.

Appliquer des effets au son produit

Si vous voulez ajouter des effets à votre son en utilisant des processeurs, un pré-ampli ou directement les EQ d’un ampli, il est obligatoire d’avoir un moyen d’amplifier l’instrument. Cela passe obligatoirement par l’utilisation d’un système permettant l’amplification comme un pickup.

le violoniste Jesus Florido jouant son violon électrique à 7 cordes

S’enregistrer facilement

Il n’y a rien de plus simple que d’enregistrer un instrument disposant d’un moyen simple d’amplification. Avec un pickup doté d’une prise jack, il suffit de le brancher à une interface audio et de lancer l’enregistrement.

Pickup VS Microphone

Petit problème de vocabulaire en français

Dans la langue française, on utilise le même terme de « microphone » pour désigner le micro de chant et le micro de guitare (que nous appelons dans cet article le pickup). On utilise le même terme de « micro » pourtant ces deux éléments sont bien différents. C’est une erreur de langage, car en réalité, un pickup n’est pas un microphone.

Des captations différentes

Il faut faire la distinction entre un pickup et un microphone pour bien comprendre les différences qui résident entre chacun d’entre eux. La principale distinction réside dans la captation et dans l’interprétation du son.

Sur certains instruments acoustiques, il est possible de clipser un vrai microphone permettant d’amplifier l’instrument. Il capte les sons par les vibrations voyageant dans l’air, puis les convertit en un signal électrique amplifié par un ampli. C’est le principe même du micro.

un microphone clipsé sur un violon acoustique

Un pickup n’utilise pas les vibrations voyageant dans l’air, mais les vibrations mécaniques qu’il reçoit lorsque les cordes font vibrer l’instrument. Il y a donc deux types de captation pour produire une même amplification. Voilà pourquoi la langue française se trompe dans sa façon d’aborder ces deux objets.

Des amplifications différentes

Ce changement dans la captation du son (vibrations dans l’air vs vibrations mécaniques) fait que le son aura des caractéristiques différentes. En voyageant dans l’air, le microphone donne l’impression à toute oreille humaine que le son produit est plus naturel. C’est parce que votre ouïe est habituée à entendre des sons voyageant dans l’air. Votre voix voyage dans l’air pour être entendue. Le son de votre instrument acoustique est amplifié naturellement par la caisse de résonance grâce à l’air. Vos oreilles entendent quotidiennement des sons voyageant dans l’air, d’où cette impression de son naturel.

Un pickup capte les vibrations mécaniques. Elles ne voyagent pas dans l’air, mais à travers le corps de l’instrument. Le son amplifié est donc différent de celui d’un microphone, car le processus de création de celui-ci n’est pas identique. Un pickup produit un son plus direct, sec et étouffé. C’est pour cela que tous les musiciens y ajoutent des effets pour l’étendre et lui donner du corps.

Plages de fréquences

Les propriétés techniques des deux objets sont aussi à prendre en compte. Un microphone est pensé pour transcrire certaines fréquences, et ne pas tenir compte des autres. On fabrique un microphone en tenant compte de son utilisation. On sélectionne la plage de fréquences correspondant à l’instrument qui l’utilisera.
Alors qu’un pickup est un objet capturant toutes les fréquences et les traduisant en un signal.

Un microphone peut se limiter aux fréquences dont vous avez besoin uniquement. Un pickup va tout capter et retranscrire, sans tri possible, sauf si on ajoute un élément électronique post-signal (comme un égaliseur de post-traitement du signal audio).

Larsen

Jusqu’ici le microphone peut paraître plus judicieux que le pickup. Pourtant, il possède un énorme inconvénient : il est extrêmement sensible au larsen. Ce bruit strident peut survenir à tout moment si le microphone capte le son qu’il a déjà produit à travers un système audio. Cela crée une boucle audio se répétant à l’infini et montant dans les aigus jusqu’à saturation du système. Un bruit très désagréable en résulte. Lors de toute captation audio pour un concert, une conférence ou un plateau TV, le larsen est le phénomène que tout ingénieur audio craint et tente d’éviter par tout moyen.

En ne captant pas les vibrations dans l’air, les pickups ne peuvent pas générer de larsen. Ils ont donc un avantage indéniable face aux microphones pour instrument.

la violoniste Daniela Padron jouant du violon doté d'un pickup amovible

Le microphone est idéal pour un enregistrement studio ou dans de petites salles bien sonorisées sans volume sonore élevé. En revanche, il peut être un vrai cauchemar dans des bars, des salles à grande réverbération sonore, des concerts rock/pop/métal avec grosses guitares et batteries ! Dans ces cas, le pickup est la meilleure option pour tout instrument !

Quel pickup choisir ?

Il existe une multitude de modèles dotés de différentes technologies. Quels critères faut-il analyser pour choisir un modèle de pickup ?

Quelles sont les technologies et spécificités des pickups ?

Les pickups piézoélectriques

Un pickup piézoélectrique contient un ou plusieurs capteurs piézo. Ces derniers sont capables de convertir des vibrations mécaniques en une tension électrique. Lorsqu’ils détectent des vibrations, ils génèrent un signal électrique qui est envoyé à un ampli à l’aide d’un câble.

Schéma présentant les fonctionnalités d'un pickup de violon

Ils équipent la majorité des guitares électro-acoustiques et des instruments à cordes frottées (violon, alto, violoncelle et contrebasse). Les modèles proposés pour les violons, altos ou violoncelles sont majoritairement tous des pickups basés sur la technologie du piezo (sauf quelques exceptions dans le milieu du MIDI).
Les capteurs piezo ont l’avantage de ne pas être sensibles aux champs magnétiques et produisent une très haute impédance.

En comparaison avec les systèmes magnétiques, un système piézoélectrique produit un signal sur une très grande plage de fréquences. Le pickup piézoélectrique capte et retranscrit la quasi-totalité des fréquences qu’il reçoit. Cette grande plage de fréquences peut comporter des signaux à grandes amplitudes pouvant distordre le son produit sur des appareils moins qualitatifs. C’est l’une des raisons expliquant pourquoi les guitares acoustiques n’utilisent pas les mêmes amplis que les guitares électriques. L’amplificateur doit être adapté à votre instrument et donc à son pickup. Pour les instruments à cordes frottées, on suggère généralement d’opter pour des amplificateurs de guitares acoustiques, car ces deux familles d’instruments utilisent la même technologie piézoélectrique.

Petit aparté sur l’impédance

Chaque appareil électrique possède sa propre impédance d’entrée et/ou de sortie. Les pickups piezoélectriques génère une très haute impédance. À l’inverse, les microphones génèrent une basse impédance. L’impédance de sortie d’un instrument doit être prise en compte pour son branchement vers une table de mixage ou tout autre appareil. C’est pour cela qu’on a des entrées pour les instruments de musique et des entrées pour les microphones sur les tables de mixage et certains amplificateurs. C’est aussi pourquoi on positionne des boîtiers DI entre les instruments et une table de mixage. Les boîtiers DI adaptent l’impédance de sortie de l’instrument à l’impédance d’entrée de la table. On parle de symétrisation d’un signal.

Les pickups magnétiques

Un pickup magnétique utilise un ou plusieurs aimants enveloppés dans une bobine de fil de cuivre. L’aimant magnétise les cordes métalliques situées au-dessus lui. Lorsqu’une corde est pincée, le champ magnétique de la corde est perturbé et évolue ce qui induit un courant électrique dans la bobine du pickup.

Schéma d'un pickup magnétique de guitare électrique

Les pickups magnétiques imposent l’utilisation de cordes métalliques. Ils ont aussi un inconvénient : ils ont tendance à capter les interférences électromagnétiques. C’est pourquoi les fabricants usent de multiples stratégies dont le blindage pour limiter ce problème.

Les pickups magnétiques équipent les guitares électriques et basses. La plupart des guitares électriques disposent de deux pickups magnétiques : l’un positionné au bas du manche (appelé le micro manche) et l’autre à proximité du cordier (appelé le micro chevalet). Certains modèles utilisent trois pickups magnétiques, le 3ème étant positionné entre les deux premiers. La position de chaque micro sur le corps de la guitare joue un rôle dans le son produit. Avoir plusieurs pickups sur une guitare permet d’avoir une large palette sonore !

Une guitare électrique dotée de 3 pickups magnétiques

Pickup à un transducteur VS Pickup à multiples transducteurs

Un pickup peut contenir un ou plusieurs transducteurs. De nombreuses guitares acoustiques utilisent un pickup à piezoélectrique barre. C’est une petite barre rectangulaire que l’on positionne sous le chevalet de la guitare. Ce type de pickup dispose d’un seul transducteur qui capte les vibrations dans leur ensemble puis les retranscrit. Il existe aussi des pickups piezoélectriques ou magnétiques à plusieurs transducteurs. Dans ce cas, ils ont plusieurs piezos ou aimants.

Un pickup de guitare acoustique

La majorité des guitares électriques disposent d’un pickup magnétique doté d’un capteur par corde. Le champ magnétique produit est donc relatif à chaque corde, ce qui permet d’obtenir un signal plus précis. Les pickups piézoélectriques 3Dvarius sont dotés d’un capteur positionné sous chaque corde.

L’utilisation de plusieurs capteurs peut permettre de séparer le signal de chaque corde. C’est ce qu’on appelle les pickups à micros divisés ou polyphoniques. Ils sont assez rares, car ils impliquent l’installation d’un potentiomètre par corde afin de maîtriser la puissance de chaque signal.

Aparté sur les Humbuckers de guitares électriques

Pendant des décennies, les guitares électriques étaient équipées de pickups à simple bobinage. Cela signifie qu’ils n’ont qu’une seule bobine. Sur ces pickups, les parasites dus aux champs magnétiques étaient nombreux et dérangeants. On entendait ce bruit de fond caractéristique « bzzz » appelé un « hum » en anglais. Un ingénieur de chez Gibson a résolu le problème en reliant deux pickups à simple bobinage afin de les mettre en opposition pour éliminer ce type d’interférences.
Sur le marché, on trouve désormais des pickups magnétiques à simple bobinage, des pickups magnétiques à double bobinage (ils ont un design double en largeur avec deux barres d’aimants) et des pickups magnétiques à double bobinage au design simple bobinage (ils ressemblent à un simple bobinage, mais sont bien plus hauts, car ils possèdent deux bobines positionnées l’une au-dessus de l’autre).
Le son des instruments est influencé par le type de pickup installé. Les humbuckers génèrent un son plus « brutal » et puissant. Ils sont prisés par les guitaristes adeptes des effets à saturation. De plus, l’élimination des interférences par le double bobinage est un plus pour les effets de gain (distorsion, fuzz, overdrive).

Des pickups humbuckers installés sur une guitare Inspiria

Pickup actif VS Passif

Dans le jargon des transducteurs, on parle aussi de pickups actifs et de pickups passifs. Un pickup actif dispose d’un composant électronique alimenté par une pile qui va symétriser le signal. La majorité du temps, le composant électronique est utilisé pour transformer et amplifier un signal trop faible. Sans l’utilisation de ce composant électronique, le signal serait trop faible pour être détecté par les appareils suivants.

Un pickup passif ne dispose d’aucun élément intermédiaire. Seuls les éléments qui le composent sont à l’origine du signal qu’il produit.

Pickup temporaire VS permanent

Le choix entre un pickup temporaire ou permanent se pose uniquement pour les instruments acoustiques.

Un pickup peut être installé de façon permanente sur un instrument. C’est ce qu’on retrouve sur les guitares et violons électriques. Le pickup est intégré à l’instrument qui est lui-même pensé pour le recevoir. Généralement, sur ces instruments, le système de captation des vibrations est invisible. Il est intégré dans le chevalet ou positionné sous celui-ci. Tout comme la sortie jack est localisée à un endroit précis et fixée solidement.

Un pickup temporaire va pouvoir être installé et désinstallé après chaque performance. Il s’attache au chevalet à l’aide de différents systèmes (pinces, petits bouchons en liège, pastille à coller sur le chevalet, etc.) ou se fixe aux ouïes de l’instrument. Le tout étant relié à un système clipsable à l’instrument auquel on va brancher un câble jack ou un système sans-fil.

Incidences sonores lors de l’utilisation d’un pickup

Le pickup change la sonorité de mon instrument, que faire ?

Oui, selon sa position, il peut affecter le son de votre instrument. Certains musiciens remarquent cela sur des pickups démontables. Ils sont fixés à l’instrument par des moyens détournés afin de vous offrir un moyen d’amplification. N’oubliez pas qu’à la base, la guitare, le violon ou le violoncelle acoustiques ne sont pas pensés pour une amplification électrique. Il faut donc accepter que la sonorité soit un peu différente pour permettre une amplification.

Il est important aussi de comprendre que chaque pickup n’offrira jamais le même son. L’origine du signal produit dépend de centaines de paramètres qui peuvent évoluer d’un instrument et d’un environnement à l’autre.

Je trouve le son généré trop faible ou peu qualitatif, que faire ?

La première question à vous poser est : quels sont les éléments qui composent votre chaîne sonore ? Pour quel pickup avez-vous opté ? Vers quel appareil est dirigé le son de votre instrument ?
Certains pickups génèrent un signal assez faible, parfois peu détectable. Dans ce cas, vous avez peut-être besoin d’un pré-ampli en sortie afin de booster et d’améliorer la qualité du son. Vous pouvez aussi lui ajouter quelques effets, comme la reverb ou le delay, pour le rendre plus naturel.
Vous pouvez aussi travailler votre sonorité à l’aide d’un égaliseur. Un égaliseur (equalizer ou EQ) permet de mettre en lumière certaines fréquences du son produit, ou d’éliminer des fréquences trop présentes ou bruyantes. C’est un élément indispensable dans une chaîne sonore pour tous les musiciens !

Autre appareil à prendre en compte, votre amplificateur. Est-il qualitatif ? Correspond-il aux fréquences de votre instrument ? Est-il adapté à l’impédance de votre signal ? L’amplificateur est aussi à l’origine du son entendu. Ses caractéristiques sont indéniablement liées au son entendu.

J’aimerais que le son de mon pickup soit plus naturel, plus proche du son produit par mon instrument acoustique. Comment faire ?

C’est une question commune dans le milieu des instruments acoustiques. Un instrument électrique ou un pickup placé sur un instrument acoustique ne peut pas produire le son naturel généré par une caisse de résonance. Vous allez devoir passer par la case « effets ». Essayez déjà d’ajouter un peu de delay et de reverb à votre signal. Les fichiers Impulse Response sont aussi une autre possibilité pour un obtenir un son plus acoustique.

Sources et photos : Maick Maciel, Simon Weiss, Demetrio Scopelliti et Inspiria Guitars, 3Dvarius, fabricants de pickups

Tags : , , ,
Sommaire
Vous aimerez aussi
Vous appréciez cet article ? Partagez-le !

À lire aussi

C’est l’heure du shopping