Comment sont fabriqués les cordes d’instruments de musique ?

Équipement & Accessoires

La méthode de fabrication des cordes des instruments de musique n’a pas beaucoup évolué depuis plusieurs siècles. Si le processus de fabrication est toujours le même, ce sont la diversité des matériaux et le développement industriel et technologique qui ont permis une évolution des caractéristiques des cordes et de leur production.

Désormais, les fabricants ne sont plus limités aux cordes en boyau. Ils disposent de matériaux variés pour trouver l’équilibre parfait entre tension, épaisseur et réactivité pour chaque instrument.

De quoi se compose une corde d’instruments de musique ?

Aujourd’hui, les cordes d’instruments de musique sont composées de plusieurs éléments. Certains influencent le timbre, la réactivité, la tension, la puissance et le rebond. On retrouve une âme centrale ou noyau, le bobinage, l’embout à boule ou à boucle, la soie et éventuellement le revêtement.

Constitution d'une corde d'instruments de musique

L’âme centrale

Appelée aussi le noyau, l’âme centrale est l’élément principal d’une corde. Elle peut être en boyau, en métal ou en matière synthétique.

Le bobinage

Appelé aussi le filage, le bobinage recouvre l’âme centrale des cordes pour parfaire son poids et son diamètre. Le bobinage ajoute aussi de la robustesse à la corde. Il n’est pas systématique. Il est rarement présent sur les cordes de mi de violon notamment. On le retrouve généralement sur les cordes les plus graves. Il peut être en acier chromé, en tungstène, en aluminium, en argent, en nickel, etc.

L’embout

C’est la terminaison de la corde pour permettre son attache au cordier ou aux mécaniques. Les embouts sont à boule ou à boucle. La majorité des cordes d’instruments à cordes frottées utilisent des embouts à boule.

cordes à boule

La soie

Chaque corde possède des terminaisons en soie colorée. Ce sont des codes couleur définis par les fabricants afin d’identifier facilement chaque corde. Généralement, la soie positionnée au niveau de la terminaison à boule indique la marque tandis que la soie enroulée au côté opposé désigne la note.

Des cordes Prim installées sur un violon acoustique

Le revêtement

Le revêtement, appelé parfois gaine, est une fine couche de matériau protectif appliquée sur la corde. Une sorte d’enduit qui va protéger la corde contre l’oxydation et la corrosion. La majorité des cordes en sont dépourvues. En anglais, on parle de « coated string« . Dans le milieu des instruments à cordes frottées, la présence d’un revêtement sur les cordes est très rare. C’est un élément retrouvé plus fréquemment sur les cordes de guitare. Le revêtement a été lancé dans un objectif de durabilité des cordes. Les fabricants insistent aussi sur un toucher plus doux et agréable de la corde.

Quels matériaux sont utilisés pour les âmes des cordes d’instruments à cordes frottées ?

Cordes en boyau

À l’origine, les cordes utilisées pour tous les instruments à cordes étaient faites à partir d’intestins de mouton. Les intestins étaient étirés, séchés puis enroulés à l’aide de divers matériaux afin de créer des cordes pour instruments de musique.

Les cordes en boyau offrent une sonorité riche et fine. Aujourd’hui, ces cordes sont moins présentes sur le marché, car elles possèdent plusieurs inconvénients. Leur matériau naturel de fabrication est très sensible aux changements de température et aux conditions climatiques. Ces cordes se désaccordent rapidement et ont une durée de vie assez courte. De plus, elles nécessitent un temps de rodage avant d’offrir le meilleur de leur projection sonore.

Elles ont aussi une tension plus faible que les cordes en métal ou synthétiques. Ce manque de tension implique une très bonne maîtrise du jeu ; l’instrumentiste doit contrôler la pression exercée avec l’archet sur les cordes pour obtenir un son qualitatif. Moins réactives, les cordes en boyau s’adressent aux musiciens avertis.

Elles restent utilisées par certains joueurs voulant préserver une tradition de jeu ou lors d’interprétations historiquement informées. Ces dernières visent la reproduction d’une pièce vis-à-vis de sa date de création. Ces événements cherchent à respecter les intentions originelles d’un compositeur en utilisant des instruments et accessoires d’époque.

Cordes en métal

Les cordes en métal, appelées aussi corde en acier, sont assez populaires. Elles ont été lancées au début du XXe siècle pour résoudre les difficultés engendrées par les cordes en boyau. Les cordes en métal sont composées d’un bobinage en acier chromé ou plaqué, ce qui les rend insensibles aux changements de température et bien plus résistantes que leurs homologues en boyau.

Elles sont dotées d’une belle réactivité et d’un son brillant. Elles sont appréciées des violonistes électriques, mais peu recommandées pour une pratique classique.

Cordes synthétiques

Historiquement, les cordes synthétiques de violon ont été lancées par Thomastik-Infeld. Le fabricant cherchait à se rapprocher des sensations offertes par les cordes en boyau, tout en évitant leurs inconvénients.

Aujourd’hui, quasiment toutes les cordes possèdent une âme synthétique. Les cordes synthétiques équipent la majorité des violons du monde entier. Elles sont utilisées autant par les professionnels que les étudiants. Leur durée de vie est bien plus longue que les cordes en boyau et elles subissent bien moins les conditions météorologiques. On leur reproche parfois un son moins riche. Cependant, elles restent de loin le meilleur compromis entre son, confort, jeu et durée de vie.

Les cordes synthétiques sont utilisées par tout type de violoniste, guitariste et violoncelliste qu’il soit classique ou électrique, et pour tout type de musique : classique, jazz, rock, manouche, etc.

Qu’est-ce qui influence le son des cordes ?

Plusieurs facteurs sont à prendre en compte dans la production sonore des cordes. Il y a évidemment les matériaux utilisés, mais aussi l’épaisseur, les caractéristiques vibratoires, la capacité d’amortissement et la tension de la corde. Tous ces facteurs sont étroitement liés.

L’épaisseur ou le diamètre

C’est ce qu’on appelle gauge en anglais, terme qu’on utilise parfois en français. On parle aussi de calibre de la corde ou de tirant de corde.

Dans le milieu des instruments à cordes frottées, on classe les cordes en trois groupes : faible (dolce, soft, weich, thin), moyen (medium, mittel) et fort (forte, heavy, strong). On retrouve ces groupes dans les jeux de cordes disponibles sur le marché. Pour les guitares, on utilise des chiffres pour définir le tirant.

Une corde en boyau sera toujours plus épaisse qu’une corde métallique ou synthétique, car son matériau naturel de fabrication est plus fragile. Cette fragilité impose une épaisseur plus conséquente pour résister lors de la tension de la corde. D’ailleurs, les cordes en boyau ont des calibres intermédiaires définis en centième de millimètre.

Pour les cordes métalliques et synthétiques, vous pouvez retrouver les trois groupes (faible, moyen et fort) pour une même gamme proposée par un même fabricant. La différence se fait dans la tension. Si vous prenez un jeu de cordes moyen et faible de la même gamme et de la même marque, les cordes dites à tirant faible ont une tension inférieure ce qui offre un son plus brillant, mais un volume plus faible. À l’inverse, une corde à tirant fort propose un son plus profond, mais une réactivité amoindrie.

Tension, caractéristiques vibratoires et capacité d’amortissement

La tension d’une corde est la force nécessaire pour l’accorder selon sa longueur. La tension a un impact sur :

  • la qualité sonore (timbre, réponse, stabilité),
  • la projection sonore,
  • la sensation de jeu à l’archet et au niveau de la main gauche.

Plus une corde possède une tension forte, moins elle vibre et plus elle propose un son profond. La tension et les caractéristiques vibratoires d’une corde sont étroitement liées. C’est pourquoi certains instrumentistes disent que les cordes ont besoin d’être rodées avant d’offrir pleinement leur potentiel. Ceci est lié à la capacité vibrante de la corde. Plus la corde vieillit, plus elle évolue et offre un amortissement différent des vibrations. Ces changements font évoluer la sensation de jeu et le son produit, d’où l’idée d’un rodage des cordes. Notez que le rodage évolue aussi dans le mauvais sens. Plus vous allez jouer, plus vous usez les cordes, moins elles seront réactives.

Les matériaux

Le choix des matériaux influence les propriétés physiques et sonores des cordes. Trouver les matériaux adéquats nécessite des calculs afin de déterminer la masse d’enroulement pouvant être appliquée sur l’âme centrale tout en préservant les caractéristiques attendues de la corde. Dans ce cadre, il faut tenir compte de la densité, de la stabilité mécanique et des paramètres sonores proposés par le matériau choisi.

Par exemple, l’aluminium offre une excellente réactivité, mais génère aussi plus de bruit d’archet. Le chrome est tout son inverse avec un faible bruit d’archet, mais une réactivité amoindrie.

Le fabricant doit trouver la meilleure combinaison entre chaque élément pour avoir un équilibre idéal entre tension, diamètre, caractéristiques vibratoires et d’amortissement et projection sonore. Un jeu de cordes doit avoir une certaine uniformité pour que les sensations de l’instrumentiste soient équivalente sur chaque corde.

Étapes de conception des cordes

L’objectif de chaque corde dépend tout d’abord de l’instrument de musique sur lequel elle va être installée. Les cordes d’instruments à cordes frottées ne sont pas du tout conçues de la même manière que celles des instruments à cordes pincées (guitares, mandolines, basses, etc.)

Les cordes de guitare sont plus simples à fabriquer, car elles ont un seul bobinage voire pas du tout. À l’inverse, les cordes de violon ont souvent plusieurs bobinages. De manière générale, une corde est fabriquée selon les étapes suivantes :

  • Sélection des matériaux
  • Création de l’âme centrale
  • Assemblage de la corde

Quelques questions fréquentes sur les cordes

Les cordes ayant un diamètre épais sont-elles moins réactives ?

C’est vrai, si et seulement si, vous comparez des cordes fabriqués à partir de mêmes matériaux. Ce n’est pas le diamètre de la corde qui doit être analysé. Mais la densité des matériaux qui la compose. Il n’est pas possible de comparer une corde de sol composée d’une âme et d’un filetage en acier avec une corde de sol composée d’une âme synthétique et d’un filetage en argent.

Peut-on sur ou sous-tendre les cordes ?

Les cordes sont fabriquées pour atteindre une note cible selon une tension particulière. Les fabricants visent toujours une possible sur ou sous-tension pour éviter qu’une corde se casse.
Une sous-tension peut entraîner une projection sonore limitée par un manque de pression appliquée sur l’instrument. Une surtension peut déformer le corps d’un instrument. Un instrument de musique est capable de résister face à une certaine tension. Si la tension est supérieure à sa capacité d’encaissement, le bois ou autre matériau risque de subir des dommages.

Quelles sont les meilleures cordes pour mon violon ?

Tout va dépendre de vos attentes (préférences personnelles, style de jeu, projection sonore) et de votre budget. Chaque jeu de corde possède ses propres caractéristiques. Si vous avez besoin d’aide à ce sujet, contactez-nous pour que nous vous conseillions sur le jeu le plus adapté à vos besoins.

Quelle tension de cordes dois-je choisir ?

La majorité des joueurs professionnels et débutants utilisent des cordes à tension moyenne. Certains passionnés mélangent les cordes, les marques et les tensions avec pour objectif d’avancer dans leur projection sonore et dans leur style de jeu. C’est une forme d’expérimentation nécessitant des essayages pour trouver des résultats satisfaisants. Le plus difficile dans cette démarche est de trouver un équilibre sonore, réactif et tensionnel entre chaque corde.

Combien de temps faut-il pour roder de nouvelles cordes ?

Cela va dépendre des matériaux qui composent la corde et de votre temps de pratique avec ce nouveau jeu de cordes. On parle en général d’un rodage d’une semaine pour quelqu’un qui joue régulièrement. Les cordes en boyaux ont besoin d’un temps de rodage plus long que n’importe quel autre type de cordes.

Sources et images : Wikipédia, D’Addario, Thomastik-Infeld, Prim, YouTube, 3Dvarius

Tags : cordes

Subscribe to our mailing list and receive our tips