L’idée

Le 3Dvarius est né numériquement en 2012 dans l’esprit de Laurent Bernadac, violoniste et ingénieur, qui l’a imaginé depuis son ordinateur. Il souhaitait recréer un violon électrique répondant à toutes ses attentes de musicien classique.

Un premier prototype vit le jour début 2013, entièrement réalisé sur mesures par un luthier en polycarbonate transparent. Mais ce violon était trop lourd et du coup difficilement jouable. Alors Laurent poursuivit le développement de ce violon en améliorant son design, réduisant les masses, améliorant la conduction des ondes acoustiques, épurant les formes pour parvenir enfin à son objectif de départ…

…créer un violon électrique en symbiose parfaite avec son violoniste


Début 2015, sur les conseils d’une amie, Géraldine Puel, qui vient apporter son talent au projet, Laurent termina son second prototype réalisé entièrement grâce à la technologie de l’impression 3D dans l’atelier d’un sous-traitant de Haute-Garonne.

En juin 2016, et après une campagne de crowdfunding réussie sur Kickstarter, les dernières études et recherches ont été réalisées afin de finaliser le prototype. Quelques mois plus tard, le 3Dvarius devenait une réalité ! Il est désormais disponible en versions 4 cordes et 5 cordes.

En 2018, deux nouveaux violons électriques ont complété notre gamme de violons : le Line et l’Equinox.

3Dvarius violon électrique